Accueil » Actualité » VeriSign interromp le SiteFinder

VeriSign interromp le SiteFinder

Faisant face à des menaces de procès et des critiques de plus en plus virulentes des utilisateurs d'Internet la société Verisign a du interrompre son service de redirection baptisé SiteFinder.

Le service était réputé détériorer les conditions de bon fonctionnement des DNS.

Les DNS (Domain Name System) est un service d'annuaire distribué, utilisé principalement pour traduire les noms de domaines en adresses IP, et inversement. Les DNS assurent aussi l'acheminement des emails.

La plupart des services Internet s'appuient sur les DNS, et si ceux-ci faiblissent, les sites ne peuvent plus être localisés et l'acheminement des emails stagne

SiteFinder est une méthode par laquelle Verisign redirigeait des adresses (URL) mal orthographiées ou non enregistrée vers une page de recherche lui appartenant, au lieu de la page d'erreur classique « la page ne peut pas s'afficher… »

L'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a envoyé une lettre vendredi demandant à Verisign de stopper son service de redirection d'ici à samedi.

L'avantage pour Verisign consistait à s'octroyer une publicité grandissante et tapageuse pour ses services par des visites de toutes les personnes qui recherchant un nom de domaine en .com ou en .net arrivaient sur la page de recherche SiteFinder.

D'autres organisations ont publiquement critiqué Verisign pour cette pratique, attestant que les comportement des filtres anti-spam et des serveurs de mails était perturbé par le non-retour d'une page d'erreur par rapport à des règles prédéfinies.

Verisign a apparemment stoppé son service suite à l'injonction de l'ICANN qui lui préconise des repenser son projet pour permettre le retour de SiteFinder et les adresses erronées ramènent de nouveau sur une page d'erreur.