Accueil » Actualité » Vers une taxe sur les disques durs externes ?

Vers une taxe sur les disques durs externes ?

La « rémunération pour copie privée » est une taxe existant depuis 20 ans en France et qui vise à dédommager les artistes dont les œuvres sont copiées. Si les CD et DVD vierges, les baladeurs numériques (avec ou sans disque dur) et les décodeurs haut de gamme sont d’ores et déjà assujettis à cette taxe, il se pourrait que les dispositifs de stockage séparés, autrement dit les disques durs externes, soient prochainement soumis à cette redevance.

Ainsi, la taxe pourrait aller jusqu’à 50 euros en ce qui concerne les disques durs possédant les espaces de stockage les plus importants. Bien entendu, cette redevance aurait un impact direct sur la facture payée par le client final. Si, selon une étude réalisée par des sociétés d’auteurs, 23,1% de la capacité de ces disques sert à stocker de la musique enregistrée, les vidéos atteignent pour leur part 25,9% de la capacité de stockage. Oui, sauf qu’une partie non négligeable de ces films ont été créés à titre personnel…

La commission sur la copie privée, en charge de l’étude de cette redevance sur les disques durs externes, doit débattre le 17 novembre du barème à appliquer. Dernière étape avant que les disques durs internes de nos ordinateurs soient à leur tour taxés ?