Accueil » Actualité » Version PC d’Assassin’s Creed Unity : la facture s’annonce salée !

Version PC d’Assassin’s Creed Unity : la facture s’annonce salée !

Image 1 : Version PC d'Assassin's Creed Unity : la facture s'annonce salée !

Avouons-le, jusqu’à maintenant, publier des spécifications techniques pour les jeux PC en approche était aussi passionnant que, sans doute, rédiger une rubrique chiens écrasés pour un obscur canard corrézien. L’information n’était pas inintéressante, mais force est de constater qu’elle manquait souvent de piquant… Cependant, cet état de fait est en passe de changer, puisque depuis quelques semaines, les polémiques touchant ce sujet ne cessent de naître. Il y a eu The Evil Within en début de mois, Call of Duty et ses 55 Go requis la semaine dernière. Et cette fois, c’est au tour d’Ubisoft et d’Assassin’s Creed Unity de faire le show, avec des exigences techniques minimales pour le moins surprenantes : en effet, voilà au moins 10 ans que nous n’avions pas vu un jeu que nous ne pourrons potentiellement pas faire tourner à sa sortie ! Eh oui… ACU, comme on l’appelle entre nous, nécessitera rien de moins pour se lancer qu’une carte GeForce GTX 680, ou une Radeon HD 7970 ! Par ailleurs, au-delà de l’aspect puissance de calcul, le support des GPU mobiles, y compris les plus récents, n’est pas assuré.

Pour replacer les choses dans un contexte plus clair, ces références ayant déjà pas mal vécues, cela situe le ticket d’entrée du jeu d’Ubisoft sur un plan graphique autour des 250€, soit l’achat d’une carte GTX 770 chez Nvidia, ou d’une R9 280 chez AMD. Par ailleurs, si l’on se réfère au sondage Valve le plus récent qui évalue les configurations matérielles les plus utilisées sur sa plateforme Steam, ACU ne pourrait tourner que chez à peine 5% des utilisateurs. Et cela sans même tenir compte du reste des spécifications, certes plus modestes, mais toujours exigeantes : Core i5-2500K pour le CPU, 6 Go de mémoire vive, et 50 Go d’espace de stockage disponible.

Dès lors, plusieurs questions se posent : les responsables d’Ubisoft ont-ils noué une alliance secrète avec les banquiers du monde entier, pour faire décoller le taux des prêts à la consommation à l’approche des fêtes de Noël ? C’est peu probable. En revanche, la possibilité d’une finition chancelante de la version PC n’est pas à exclure, compte tenu du passif de la firme française dans ce domaine. Ubisoft a-t-il assujetti ces spécifications à certains critères qualitatifs, en termes d’expérience vidéoludique, plutôt que d’indiquer une configuration minimale qui permette simplement de lancer le jeu ? C’est l’hypothèse que nous a suggérée un représentant du fabricant Nvidia, et qui n’est pas à écarter, le support de toutes les cartes GTX 700 étant mentionné, y compris, donc, celui de modèles d’entrée de gamme comme la GTX 750 Ti. Quoi qu’il en soit, nous avons contacté Ubisoft pour en savoir plus, et mettrons à jour cette actualité dès que des éclaircissements nous parviendront.

Image 2 : Version PC d'Assassin's Creed Unity : la facture s'annonce salée !