Accueil » Actualité » Via et SiS : la descente aux enfers

Via et SiS : la descente aux enfers


Les résultats de Via et SiS, deux sociétés naguère très présentes dans le monde des chipsets, ne sont pas brillants.

Via est encore en baisse

Via, qui souhaite développer ses activités CPU (et on leur souhaite bien du courage), voit ses résultats diminuer : de 1,14 milliard de dollars de chiffre d’affaires en novembre 2006, la société est passée à seulement 737 millions en novembre 2007. L’ancien leader des chipsets pour processeur AMD est donc en mauvaise posture. Pour autant, la société a encore quelques succès : un PC à 200 dollars (vendu sous Linux) animé par des composants Via (chipset, CPU, etc.) et une puce CDMA (un standard de téléphonie mobile américain) utilisée par Nokia.

Silicon Integrated System stable

SiS a moins de problèmes : la société est passée de 633 millions de dollars de chiffre d’affaires en novembre 2006 à 761 millions en novembre 2007. Malgré tout, les ventes sont en baisse par rapport au mois de septembre et d’octobre 2007 (893 et 810 millions de dollars). SiS gagne quand même sur l’année, avec environ 20 % de plus sur 2007 qu’en 2006. Notons que les activités de vente de mémoire de SiS, qui sont profitables, vont être gérées par une nouvelle société : Asint Technology.

Au final, les deux anciens fleurons de l’industrie taiwanaise sont vraiment loin derrière leur gloire passée, et c’est dommage sur un point : un peu de concurrence ne fait jamais de mal.