Accueil » Actualité » Vidéo : décapsuleur de Kaby Lake imprimé en 3D, comment ça marche ?

Vidéo : décapsuleur de Kaby Lake imprimé en 3D, comment ça marche ?

Imprimer la clé de l’overclocking.

DIY 3D Printed Delid Die Tool for Skylake

Le décapsuleur de processeurs Kaby Lake, à imprimer en 3D, fonctionne à merveille, selon les tests de HardOCP. Disponible en téléchargement depuis quelques semaines, il est composé de deux modules : une base pour le processeur et un couvercle poussant le dissipateur. L’ensemble requerra tout de même l’utilisation d’un petit étau, ou d’une presse en C, pour exercer la pression nécessaire à la décapsulation.

À lire aussi :
Notre comparatif de processeurs
Choisir la meilleure pâte thermique avec l’aide de la rédaction
Test : overclocking du Core i7–7700K Kaby Lake

Production facile

L’outil utilisé sur la vidéo fut imprimé avec un remblayage de seulement 40 %. Il devrait donc être assez facile à produire, sans avoir à prendre trop de temps, à condition d’avoir accès à une imprimante 3D. Il est aussi possible de passer par le Delid-Die-Mate 2, tout aussi pratique, mais moins fascinant qu’un modèle à imprimer soi-même.

Image 1 : Vidéo : décapsuleur de Kaby Lake imprimé en 3D, comment ça marche ?Source : HardOCPImage 2 : Vidéo : décapsuleur de Kaby Lake imprimé en 3D, comment ça marche ?