Accueil » Actualité » Vidéo : Eve V, le deux-en-un qui séduit les Mac users et le PDG de Microsoft

Vidéo : Eve V, le deux-en-un qui séduit les Mac users et le PDG de Microsoft

Les fabricants estiment être les mieux placés pour choisir les caractéristiques techniques des machines proposées aux consommateurs. Eve Tech bouleverse ce principe en sortant le deux-en-un conçu par sa communauté.

Introducing the Eve V

Eve V est une tablette du fabricant finlandais Eve Tech battant tous les records sur Indiegogo. Elle a atteint 1258 % de son objectif de financement avec plus de 943 000 dollars promis. Toutes les machines sont déjà précommandées et la seule option restante est de payer 400 dollars maintenant pour pouvoir réserver un Eve V i7 à payer en janvier 2017 et être livré en avril 2017. Les premiers exemplaires sont attendus en février 2017.

À lire aussi :
Guide Ultrabook : les meilleurs modèles selon la rédaction

Configuration très intéressante

L’une des plus grandes innovations d’Eve V est d’avoir soumis la totalité de ses caractéristiques techniques à la communauté. Elle a décidé du type d’écran, des dimensions du châssis en fonction de la batterie, et de la connectique, entre autres. On obtient une configuration très intéressante avec un processeur Kaby Lake, une dalle IGZO 12,3 pouces de 2736 x 1824, un lecteur de carte mémoire et quatre ports USB, dont un port compatible Thunderbolt 3. Le prix est aussi impressionnant puisque la version Core i7 sera vendue pour seulement 1400 dollars. Comparativement, le Surface Pro 4 Core i7 démarre à 2449 euros.

Image 1 : Vidéo : Eve V, le deux-en-un qui séduit les Mac users et le PDG de MicrosoftImage 2 : Vidéo : Eve V, le deux-en-un qui séduit les Mac users et le PDG de Microsoft

Conversions

Selon Konstantinos Karatsevidis, P.D.G d’Eve Tech, 30 % des personnes soutenant le projet utiliseraient un Mac. Certains auraient même demandé s’il y avait un programme permettant d’échanger leur MacBook. Les choix techniques réalisés par Apple sur le dernier MacBook Pro semblent avoir toujours du mal à passer. De plus, Intel a investi dans la compagnie pour garantir la production immédiate des machines et Satya Nadella, P.D.G de Microsoft, ce serait dit intéressé par le projet, selon Business Insider.