Vidéo : montage d’un serveur neuromorphique à un million de coeurs !

De quoi simuler les neurones d’une – petite – partie du cerveau humain.

SpiNNaker

La plateforme SpiNNaker est en développement depuis une vingtaine d’années, en construction depuis une dizaine d’années, et elle est aujourd’hui prête. Il s’agit d’une grande armoire de serveurs regroupant un total d’un million de coeurs de CPU ARM et 7 To de RAM. Son objectif : simuler précisément le fonctionnement des neurones et synapses d’un cerveau, ou plutôt de certaines parties d’un cerveau, notamment pour contrôler un robot.

Une machine bien lourde

Les processeurs SpiNNaker sont très particuliers, composés de 18 coeurs ARM968, organisés et interconnectés d’une manière bien particulière pour imiter les connections neuronales. Ils intègrent chacun 128 Mo de DRAM superposés à leur die. Il mesure 102 mm², a été terminé en 2010, et sa production a commencé en 2011. Au total, la machine regroupe 57 600 de ces puces, réparties 1200 cartes mères de 48 processeurs, pour un total de 1 036 800 de coeurs. Au total, la consommation de la machine s’élève à 90 000 Watts. En comparaison, la consommation de la totalité d’un cerveau humain est estimé à… 20 Watts.