Accueil » Actualité » Vidéo : Nintendo Switch hackée pour de bon, vulnérabilité de Tegra X1

Vidéo : Nintendo Switch hackée pour de bon, vulnérabilité de Tegra X1

Un dual boot Linux ?

Nintendo Switch sous Linux

Cela fait plusieurs mois que différents groupes planchaient sur le hack de la Nintendo Switch. Cette fois-ci, la console a été jailbreakée pour de bon, grâce à une solution nommée Fusée Gelée, découverte par Kate Temkin et l’équipe ReSwitched. Ce hack exploite une vulnérabilité du SoC Tegra X1 de NVIDIA et permet de lancer des jeux Homebrew, d’installer un firmware custom ou encore de créer un dual boot sous un autre système d’exploitation comme le montre la vidéo de Fail0verflow.

Aucun patch possible

Image 1 : Vidéo : Nintendo Switch hackée pour de bon, vulnérabilité de Tegra X1
D’après Kate Temkin, ce jailbreak est basé sur un bug du Boot Rom du Tegra X1 qui permet d’exécuter un code arbitraire quand la console est en USB Recovery Mode (RCM) (ce mode pouvant être forcé via un court-circuit). Cette vulnérabilité ne peut apparemment pas être patchée de façon logicielle et requiert une révision matérielle.

Nintendo ne peut donc rien faire pour protéger toutes ses Switch déjà sur le marché.
Temkin a contacté NVIDIA et a tenu à laisser le temps à l’entreprise de réagir avant de donner plus d’informations sur Fusée Gelée. Ce hack concernerait potentiellement tous les appareils utilisant le SoC Tegra X1.