Accueil » Dossier » Vidéos : SSD ou disque dur ? » Page 5

Vidéos : SSD ou disque dur ?

1 : Introduction 2 : Configuration de test et benchmarks 3 : Acquisition vidéo 4 : Enregistrement avec Fraps 6 : Transcodage de plusieurs vidéos (CPU) 7 : Lecture vidéo 8 : Édition vidéo avec Adobe Premiere Pro 9 : Exportation avec Adobe Premiere Pro 10 : Conclusion

Transcodage de plusieurs vidéos (Intel Quick Sync)

Image 1 : Vidéos : SSD ou disque dur ?

Statistiques
Transcodage avec Quick Sync
Temps écoulé
03:54
Opérations de lecture
144 885
Opérations d’écriture
9233
Volume de données lu
16,00 Go
Volume de données écrit
756,30 Mo
Temps d’occupation du lecteur
41,72 s
Débit moyen
410,91 Mo/s


D’après Cisco, le trafic vidéo mondial sur Internet a dépassé celui du peer-to-peer (P2P) en 2010. Il devrait représenter plus de 50 % du trafic Internet non professionnel d’ici 2012 (c’est-à-dire maintenant), hors échanges de vidéos via les réseaux de peer-to-peer.

Au vu de cette omniprésence, on comprend mieux la décision d’Intel de consacrer une partie du die de ses processeurs Sandy Bridge à l’accélération de l’encodage et du décodage vidéo. Dénommée Quick Sync, cette fonction d’accélération permet aujourd’hui de transcoder un Blu-ray entier (non protégé) en moins de 20 minutes. Nous avons déjà consacré plusieurs articles à la solution proposée par Intel, que nous avons trouvée étonnamment efficace. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre test des Sandy Bridge ainsi que le dossier Video Transcoding Examined: AMD, Intel, And Nvidia In-Depth sur Tom’s Hardware US.

Fraps tronque chaque vidéo en fichiers de 4 Go, ce qui nous donne quatre fichiers pour la partie de Battlefield 3 dont nous avons parlé précédemment. CyberLink MediaEspresso, quant à lui, n’est capable d’effectuer que quatre conversions à la fois, mais cela reste du transcodage simultané. Globalement, les accès restent séquentiels et réalisés sur des blocs de 128 Ko. La profondeur de file, par contre, tend à varier : lorsque les applications doivent accéder à plusieurs fichiers en même temps, le nombre d’opérations simultanées est souvent compris entre deux et cinq.

Nous avons constaté les tendances suivantes en matière d’opérations d’entrée/sortie :

  • 16 % des opérations s’effectuent à une profondeur de file égale à un ;
  • 47 % des opérations s’effectuent à une profondeur de file comprise entre deux et quatre ;
  • 30 % des opérations s’effectuent à une profondeur de file comprise entre cinq et huit ;
  • 82 % des transferts de données sont séquentiels ;
  • 88 % des opérations s’effectuent sur des blocs de 128 Ko.


Image 2 : Vidéos : SSD ou disque dur ?

Image 3 : Vidéos : SSD ou disque dur ?

Image 4 : Vidéos : SSD ou disque dur ?

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Configuration de test et benchmarks
  3. Acquisition vidéo
  4. Enregistrement avec Fraps
  5. Transcodage de plusieurs vidéos (Intel Quick Sync)
  6. Transcodage de plusieurs vidéos (CPU)
  7. Lecture vidéo
  8. Édition vidéo avec Adobe Premiere Pro
  9. Exportation avec Adobe Premiere Pro
  10. Conclusion