Accueil » Actualité » Violet : la famille Nabaztag s’agrandit

Violet : la famille Nabaztag s’agrandit

Le constructeur Violet vient d’annoncer le lancement d’un nouveau membre de la famille Nabaztag, le fameux lapin communicant. Ainsi, après le Nabaztag premier du nom, et son petit frère Nabaztag Tag équipé d’une puce RFID, c’est au tour du Nanoztag de voir le jour, un mini lapin tout mignon, lui aussi équipé d’une puce RFID, mais ne possédant pas de contrôleur Wi-Fi ni de système de synthèse vocale.

Un véritable écosystème

L’objectif de Violet est de mettre au point un véritable écosystème autour du Nanoztag, grâce à des étiquettes RFID baptisées « ztamp » et à des lecteurs RFID, les « mir :ror ». Il devient alors possible de coller une étiquette sur un objet, lequel déclenchera une action (par exemple allumer une lumière lorsque vous posez votre porte-clefs) s’il passe à proximité du lecteur.

Rafi Haladjian, PDG de Violet, explique ainsi que « les ztamps et les nanoztags sont bien plus que des raccourcis informatiques puisqu’ils fonctionnent avec un mir :ror raccordé à un ordinateur. Ils pourront également déclencher la lecture du même fichier audio chez l’un de ses amis, disposant d’un Nabaztag ou d’un Mirr :ror. Dans notre vision, l’ordinateur est un périphérique de l’objet communicant et pas l’inverse ».

Violet devrait vendre le Nanoztag, avec un mir :ror et trois ztamps, à un tarif de 39 euros.