Accueil » Actualité » Virgin diffuse le dernier Madonna malgré l’exclusivité

Virgin diffuse le dernier Madonna malgré l’exclusivité

Voila une semaine que la radio nous rabache le dernier single de Madonna Hung up issue de l’album Confessions on a dance floor, chose tout à fait normale, puisque la Warner dépense des sommes folles en cadeaux pour faire passer sa coqueluche sur les ondes. En revanche, quand la Warner signe des accords d’exclusivité avec Orange et Wanadoo et que le titre se retrouve en téléchargement sur Virginmega ici, la major est moins contente.

Quand Warner pleure, le SNEP arrive

Ainsi, le syndicat national de l'édition phonographique (SNEP) a écrit au groupe Virgin Megastore pour lui demander de retirer de sa plateforme de téléchargement sur Internet, le fameux titre. Et ce sur demande expresse de Warner, qui estime que Virgin commet une contrefaçon.

Un accord d’exclusivité…

Cette chanson ne peut normalement être téléchargée pour le moment que par les clients du groupe France Télécom sur leurs téléphones mobiles via le service Orange World ou sur le site Internet du groupe : wanadoo.fr, en vertu d'un accord d'exclusivité signé en mai entre l'opérateur de téléphonie et la maison de disques Warner Music. Warner Music qui s’est plainte auprès du SNEP de la présence de ce morceau sur Virginmega, «en l'absence de toute autorisation de sa part».

… largement contesté

Mais cet accord fait beaucoup de bruit dans le milieu de la musique puisque le Syndicat des détaillants spécialisés du disque (SDSD), qui représente environ 80% des vendeurs de musique, avait protesté contre l'accord d'exclusivité entre Warner et France Télécom, estimant que les majors risquent d'aggraver la crise du disque en favorisant ce type d'accord exclusif.

Ce qui n’est pas tout à fait faux, et les majors qui se mettent actuellement beaucoup de clients à dos, notamment en protégeant (mal) des CD, empêchant leur lecture en voiture, devraient peut-être considérer leurs client autrement que de simples portes monnaies. Après tout, le dernier Madonna vaut-il tellement le coup pour qu’on soit obligé de passer par Orange pour se le procurer? Toujours est-il que Virgin n'est pas vraiment dans la légalité sur ce coup, et même si la mise à disposition du titre hung up est une bonne manière de contester l'accord, cela risque de lui coûter quelques euros…