Accueil » Actualité » Virtualisation : IBM montre ce que son Power6 a dans le ventre

Virtualisation : IBM montre ce que son Power6 a dans le ventre

La virtualisation est de plus en plus une technologie en vogue dans le monde des serveurs. IBM en est consicent et déploie beaucoup d’efforts pour améliorer cette technologie. Big Blue a par exemple optimisé son dernier processeur, le surpuissant Power6, pour minimiser la perte de performances liée au travail sur des machines virtuelles. Et aujourd’hui Big Blue a démontré ce dont ses serveurs System p570 sont capables.

Pour le première fois sur des serveurs Unix, IBM a pu migrer une machine virtuelle, d’un serveur physique à un autre, sans interruption de la production. Cette technologie baptisée Live Partition Mobility peut être appliquée à des systèmes d’exploitation Linux (Red Hat ou Novell SUSE) ou AIX (5.2, 5.3, 6). Elle représente une importante avancée, puisque sinon la migration d’une VM d’un système à un autre réclamait un redémarrage, et donc un arrêt momentané de la production. IBM n’est toutefois pas seul sur ce créneau : VMware propose un équivalent à Live Partition Mobility sous la forme de VMotion.

  • Pour plus de renseignements, notre dossier Le point sur la virtualisation