Accueil » Dossier » Visite au MSI European Overclocking Challenge

Visite au MSI European Overclocking Challenge

2 : Ils partirent 20 3 : Egalité des chances 4 : Solidarité dans l'adversité 5 : Champions de casquette-cooling 6 : En attendant les Pays-Bas

Introduction

Nous vous parlons souvent d’overclocking dans nos colonnes. On peut le pratiquer de plusieurs façons : soit il s’agit simplement de gagner des performances au moindre cout, soit il s’agit de tirer le maximum de performances d’un processeur, à n’importe quel prix.

Dans le premier cas, aucun matériel n’est nécessaire, et cinq minutes dans le BIOS suffisent à gagner l’équivalent de plusieurs dizaines, voire centaines d’euros. Ces manipulations sont à la portée de n’importe quel utilisateur un peu averti.

Au contraire, chercher à extraire le maximum d’un processeur exige des efforts très importants et un matériel onéreux. Cet overclocking extreme s’apparente à un sport de compétition. De nombreuses compétitions attirent d’ailleurs les amateurs tout au long de l’année.

Le MSI European Overclocking Challenge 2008 est un bon exemple de ce genre de manifestation. Organisé par le constructeur, il a pour but de pousser aux limites ses dernières cartes mères vedettes : les MSI P45.

Il y a quelques jours se tenait la finale française de ce concours, dont les gagnants iraient participer à la finale européenne prévue pour fin aout aux Pays-bas. Nous y avons retrouvé quelques uns des overclockers ayant établi un record du monde dans nos locaux fin février (cf. Overclocking : record du monde chez Tom’s Hardware). Suivez leur parcours

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Ils partirent 20
  3. Egalité des chances
  4. Solidarité dans l'adversité
  5. Champions de casquette-cooling
  6. En attendant les Pays-Bas