Accueil » Dossier » Visite au MSI European Overclocking Challenge » Page 5

Visite au MSI European Overclocking Challenge

1 : Introduction 2 : Ils partirent 20 3 : Egalité des chances 4 : Solidarité dans l'adversité 6 : En attendant les Pays-Bas

Champions de casquette-cooling

Ce contretemps passé, la course à la fréquence a pu reprendre. Il n’était bien sûr pas question de battre des records, le simple refroidissement par air étant limitant. La team Westyle+Drazendead est tout de même parvenue à atteindre un joli 4,83 GHz.

Cette fréquence fut obtenue à un voltage processeur (VCore) très élevé 1,7 V, loin du 1,20v maximum d’origine du QX9650. À ce niveau, le risque de “griller” le processeur est très élevé, surtout compte tenu de la finesse extrême des transistors. Cette fréquence n’était malheureusement pas stable. Pour réaliser les benchmarks, Westyle et Drazendead ont dû redescendre autour de 4,5 GHz (la fréquence maximale stable variait selon le test utilisé). C’est déjà un excellent score pour un processeur aussi puissant et simplement refroidi par air.

Pour aller plus haut certains concurrents n’hésitaient d’ailleurs pas à aider le ventilateur de 120 mm de l’Hyper 212 par…. une vigoureuse agitation de leur casquette offerte par MSI (était-ce prévu ?). Quand on vous disait que l’Overclocking extrême est un sport à part entière !

En marge des épreuves proprement dites, nos confrères de Syndrome OC, coorganisateur des sélections françaises du concours MSI, avaient organisé une démonstration d’overclocking sous azote liquide.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Ils partirent 20
  3. Egalité des chances
  4. Solidarité dans l'adversité
  5. Champions de casquette-cooling
  6. En attendant les Pays-Bas