Accueil » Actualité » Voici le premier circuit en germanium

Voici le premier circuit en germanium

Image 1 : Voici le premier circuit en germaniumLe circuit en germaniumDes chercheurs de l’Université de Purdue aux États-Unis ont créé ce qu’ils considèrent être le premier circuit moderne en germanium. Concrètement, ils ont fabriqué des transistors de type P et N, ce qui ouvre la voie à des circuits complexes.

Un pas de plus vers la fin du silicium

2014 aura été l’année du germanium qui devint plus facile à produire et qui intégra plus de composants (cf. « Une batterie prometteuse en germanium »). IBM fut le premier à fabriquer un circuit intégré en germanium en 1967 (cf. « 100 ans d’IBM : du coupe fromage au die en graphène »), mais il était bien plus simple. Celui de Purdue permet d’envisager des composants électroniques grand public.

Le germanium offre de meilleures performances que le silicium (cf. « Un transistor high-K en oxyde de germanium et titane ») et il permet une plus grande miniaturisation des transistors. Le problème est qu’il est difficile à maîtriser et cher, ce qui rend le silicium encore très attrayant. Néanmoins, les travaux de Purdue sont un pas de plus vers le prochain chapitre du semiconducteur.