Accueil » Actualité » Votre disque dur vous trahit

Votre disque dur vous trahit

Une étude menée par le laboratoire Disklabs pourrait vous faire haïr vos solutions de stockages. Après avoir récupérer 100 disques durs et 50 cartes mémoires d’occasions (cartes SD, Carte SIM, Memory Sticks,…) sur le site d’enchères eBay, les chercheurs ont tenté de savoir s’il était possible de récupérer les données appartenant à leurs anciens utilisateurs. Le résultat est digne d’un livre d’histoires drôles. Passons les cas où rien n’avait été fait pour effacer les fichiers contenues sur les médias de stockage, beaucoup d’utilisateurs n’avaient que simplement effacé leur données en appuyant sur la touche «Supprimer», sans même vider la corbeille. Sachez néanmoins que même si vous vider ladite corbeille, votre disque dur ne procède pas à un effacement de l’information, mais place seulement un marqueur afin que le système d’exploitation sache que cette endroit est de nouveau libre. Il arrive donc que ces informations restent présentes pendant un long moment sans que vous le sachiez.

Ce qui est moins drôle, c’est la facilité déconcertante que les chercheurs ont eu à retrouver les informations parfois sensibles de l’ancien propriétaire. Même si ce dernier avait reformaté son unité de stockage, il était facile «d’extraire les fichiers temporaires que Microsoft Internet Explorer utilise pour garder une trace de ce que vous faites et de ce que vous utilisez sur Internet». Les chercheurs ont donc pu collecter énormément de noms d’utilisateurs, mots de passes et numéros de comptes bancaires avec très peu de moyens. L’étude affirme qu’ils les oensuite testé avec succès.

Le Directeur du laboratoire, M. Steggles n’a pas précisé s’il avait financé son étude avec les trouvailles de sa chasse aux trésors, mais souligne que pour véritablement effacer ses données, il était préférable de faire appel à des sociétés professionnelles ou éclater son disque dur en mille morceaux». Certes c’est radical, mais ca coute moins cher.

  • Les choix de disques durs de la rédaction