Accueil » Test » Watch Dogs : les performances » Page 4

Watch Dogs : les performances

1 : Introduction 2 : Paramètres et graphismes 3 : Méthodoogie 5 : Résultats : détails bas, 1920x1080 6 : Résultats : détails ultra, 1920x1080 7 : Résultats : détails ultra, 2560x1440 8 : Résultats : benchmarks CPU 9 : Conclusions

Résultats : détails bas, 1280×720

Nos premiers tests ont été lancés sur des cartes graphiques d’entrée de gamme en passant des Radeon HD 6450 et GeForce GT 630 GDDR5 aux Radeon R7 250X et GeForce GTX 650. Nous avons choisi le niveau de détail le plus bas et l’anticrénelage FXAA à 1 280 x 720

Image 1 : Watch Dogs : les performances

Le jeu n’est pas jouable sur une Radeon HD 6450, mais les GeForce GT 630 GDDR5 et les Radeon R7 240 offrent tout juste des performances passables avec 27 et 30 images par secondes respectivement. La Radeon R7 250X prend le peloton de tête sans jamais tomber en dessous de 70 images par seconde.

Image 2 : Watch Dogs : les performances

Les taux d’images par seconde restent stables avec ce genre de cartes graphiques. La GeForce GTX 650 descend à peine en dessous de ses 60 images par seconde et la R7 250X reste constamment au-dessus de la moyenne haute.

Image 3 : Watch Dogs : les performances

Image 4 : Watch Dogs : les performances

Il y a une oscillation importante du taux d’images par seconde, ce qui se traduit par des secousses occasionnelles sur les cartes concernées. Les Radeon HD 6450 et la R7 240 sont les plus affectés par ce problème.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Paramètres et graphismes
  3. Méthodoogie
  4. Résultats : détails bas, 1280x720
  5. Résultats : détails bas, 1920x1080
  6. Résultats : détails ultra, 1920x1080
  7. Résultats : détails ultra, 2560x1440
  8. Résultats : benchmarks CPU
  9. Conclusions