Accueil » Test » Watch Dogs : les performances » Page 7

Watch Dogs : les performances

1 : Introduction 2 : Paramètres et graphismes 3 : Méthodoogie 4 : Résultats : détails bas, 1280x720 5 : Résultats : détails bas, 1920x1080 6 : Résultats : détails ultra, 1920x1080 8 : Résultats : benchmarks CPU 9 : Conclusions

Résultats : détails ultra, 2560×1440

Nous avons dû nous contenter de l’écran à la plus grande définition possible, les configurations à trois écrans ne fonctionnant pas correctement. Il s’agit d’un écran QHD d’une définition de 2 560 x 1 440.

Image 1 : Watch Dogs : les performances

Image 2 : Watch Dogs : les performances

Le nombre de cartes qui vaut la peine d’être testé est grandement réduit à cette définition et ce niveau de détail. Les Radeon R9 280 et la 290X se maintiennent au-dessus des 30 images par secondes minimum, tandis que la GeForce GTX Titan overclockée offre 15 images par seconde de plus. C’est aussi la seule carte à pouvoir approcher les 60 images par seconde.

Les résultats de la GeForce GTX 760 auraient dû être meilleurs si elle n’était pas restée bloquée à environ 30 images par seconde. Après de multiples tests donnant les mêmes résultats, nous sommes néanmoins confiants dans nos conclusions. De même, les Radeon R9 270 et la GeForce GTX 660 ont souffert de baisses qui les poussent encore un peu plus dans le territoire des cartes injouables.

Image 3 : Watch Dogs : les performances

Image 4 : Watch Dogs : les performances

Les variations du taux d’images par seconde sont catastrophiques, à moins de se concentrer sur les cartes haut de gamme. La GeForce GTX Titan overclockée est la seule à approcher des résultats vraiment fluides.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Paramètres et graphismes
  3. Méthodoogie
  4. Résultats : détails bas, 1280x720
  5. Résultats : détails bas, 1920x1080
  6. Résultats : détails ultra, 1920x1080
  7. Résultats : détails ultra, 2560x1440
  8. Résultats : benchmarks CPU
  9. Conclusions