Accueil » Actualité » WebKit 2.0 se rapproche de Chrome

WebKit 2.0 se rapproche de Chrome

Image 1 : WebKit 2.0 se rapproche de Chrome

Le projet WebKit est très connu : initié par Apple mais disponible en open source, ce moteur de rendu est utilisé par Safari (sous Mac OS X, Windows, mais aussi iPhone OS) mais aussi par Google Chrome, par le navigateur de Nokia pour Symbian, etc. Et ce moteur évolue, avec une version 2 annoncée récemment. WebKit2 offre en effet une nouvelle fonction, directement dans le framework : la possibilité de séparer chaque onglet du reste du navigateur. Concrètement, chaque onglet est un processus indépendant, ce qui permet d’éviter les problèmes de blocage du navigateur quand une page web pose des problèmes. 

Ce système n’est pas présent dans Safari mais Internet Explorer 8 est compatible, tout comme Google Chrome (aussi basé sur WebKit). La grosse nouveauté, c’est que WebKit va intégrer la technologie dans le moteur lui-même alors que l’implémentation de Google est liée à Chrome, ce qui rend le portage difficile. Notons enfin que Mozilla est en train de tester un procédé similaire, avec Electrolysis.

Dans la pratique, les navigateurs essayent de plus en plus d’isoler les processus pour éviter les problèmes, les plug-ins étant par exemple responsables d’une bonne partie des plantages. De plus, cette séparation permet aussi d’améliorer la prise en charge des processeurs à plusieurs cores, ce qui n’est pas un mal.