Accueil » Actualité » WebOS plombé par WebKit

WebOS plombé par WebKit

Image 1 : WebOS plombé par WebKit

Un article du New York Times fait grand bruit, principalement parce qu’il affirme que webOS était voué à l’échec et qu’il cite plusieurs ingénieurs de Palm ayant travaillé sur le projet.

La faute à WebKit

Selon le quotidien qui cite, entre autres, Paul Mercer, la plus grosse erreur fut d’utiliser WebKit comme fondation pour le système d’exploitation. Pour rappel, WebKit est le moteur de rendu web de plusieurs navigateurs, dont Safari et Chrome. Selon M. Mercer, qui est un ancien d’Apple, utiliser WebKit signifiait que les performances des applications ne seraient jamais au même niveau que sur Android ou iOS. Palm aurait aussi pris des raccourcis pour sortir son système en neuf mois, ce qui s’est fait au détriment des développeurs tiers qui ont en plus souffert de l’acquisition de HP.

L’article pointe aussi du doigt un manque de leadership par Jon Rubenstein, ancien patron de Palm, et une grande insatisfaction des consommateurs après le lancement du Palm Pre, le premier terminal à utiliser le système d’exploitation ainsi que le départ de personnalités importantes après le rachat de Palm par HP (cf. « HP rachète Palm pour 1,2 milliard de dollars »). Néanmoins, malgré tous les problèmes, l’article termine sur le fait que WebKit sera toujours un handicap pour WebOS.

Un futur incertain

La question est maintenant de savoir la direction que HP prendra. En effet, son P.D.G a fait savoir que webOS deviendrait open source et que les TouchPad pourrait revenir en 2013 (cf. « WebOS devient open source et le TouchPad est ressuscité »). La question est néanmoins de savoir si la firme va proposer un système complètement différent ou si elle va continuer d’utiliser WebKit, ce qui serait une erreur selon M. Mercer.