Accueil » Actualité » Wikileaks lâche Vault 7, une bombe encore plus grosse que celle de Snowden ?

Wikileaks lâche Vault 7, une bombe encore plus grosse que celle de Snowden ?

Êtes-vous sûr de vouloir vraiment installer cet antivirus gratuit ?

Image 1 : Wikileaks lâche Vault 7, une bombe encore plus grosse que celle de Snowden ?

Wikileaks refait parler d’elle. L’ONG qui s’est fait connaître en publiant des documents secrets dont les fameux télégrammes de la diplomatie américaine, promet de publier la majorité des outils de piratage informatique mis au point et utilisés par la CIA. Elle se base sur une énorme archive de fichiers confidentiels, qu’elle a baptisée Vault 7. La première portion publiée aujourd’hui – qui n’a pas encore été analysée en profondeur par des experts indépendants de Wikileaks – montre que le service secret américain a la capacité d’espionner non seulement les PC sous Windows ou Linux, les Mac et les smartphones sous iOS et Android, mais aussi des routeurs et les Smart TV de Samsung.

Le malware pour tous

Toutefois, contrairement aux programmes de la NSA révélés par Edward Snowden, les outils de la CIA ne seraient pas taillés pour de la surveillance ou du piratage de masse, à distance. Selon les premières La CIA se contenterait d’outils plus limités, nécessitant généralement un accès physique aux appareils visés.

Dans ce dernier cas, le téléviseur pourrait être mis dans un mode de fausse veille : apparaissant éteint à son utilisateur, son microphone et sa webcam intégrée sont transformés en mouchards. Sur Android, la CIA aurait recours à des malwares variés et des failles zero-day  pour récupérer l’accès au téléphone ciblé et même contourner les mécanismes de chiffrement. Sur iOS, la CIA aurait réussi à outrepasser la sand box, qui protège les données de chaque app. Du côté d’Apple, on assure qu’un grand nombre des failles qui auraient été utilisées par la CIA sont déjà corrigées dans la dernière version d’iOS.