Accueil » Actualité » Wikipedia : à l’impossible, nul n’est tenu

Wikipedia : à l’impossible, nul n’est tenu

L’encyclopédie Wikipedia semble rencontrer un problème qui, pourtant, semblait très prévisible lorsque l’on observe son fonctionnement d’acquisition du savoir. Si certains blogs rencontrés au hasard des recherches sur internet disent de Wikipedia qu’il est un exemple de neutralité, Jimmy Wales, l’un des fondateurs de l’encyclopédie on-line, semble émettre de plus en plus de réserve sur son utopie ; celle qui consiste à offrir aux internautes un «espace sûr pour la majorité des gens réfléchis et raisonnables».

Jimmy Wales a en effet pris acte des critiques émises par un bloggeur qui mettait en exergue la partialité de certains articles publiés sur Wikipedia. Le co-fondateur de l’encyclopédie Online a fait amende honorable en admettant que certains articles, comme ceux qui concernent Bill Gates, ou Jane Fonda, étaient soit illisibles, soit ils étaient loin d’être objectif. Les rédacteurs peuvent en effet être parfois très militants dans leurs propos, et encenser ou «descendre» l’objet de leur article sans pour autant faire preuve d’esprit critique.

Jimmy Wales a donc envisage donc une amélioration rédactionnelle de Wikipedia, en améliorant la qualité éditoriale, passant par une relecture plus assidue des articles publiés, et par un suivi plus rigoureux des rédacteurs.