Accueil » Actualité » Windows 10 Anniversary Update : seulement 10 jours pour revenir en arrière

Windows 10 Anniversary Update : seulement 10 jours pour revenir en arrière

Le délai de grâce qui permettait de revenir à une version antérieure après avoir installé Windows 10 passe de 30 jours à 10. C’est un nouveau moyen de forcer les utilisateurs à utiliser le système d’exploitation.

Image 1 : Windows 10 Anniversary Update : seulement 10 jours pour revenir en arrièreWindows 10 Anniversary Update

Les utilisateurs qui mettent à jour leur système d’exploitation pour passer à Windows 10 n’auront maintenant plus que 10 jours pour revenir en arrière au lieu de 30 jours comme c’était le cas avant la publication de l’Anniversary Update. C’est une décision qui aura surtout un impact sur les entreprises qui utilisent cette période pour tester la compatibilité de leurs logiciels.

Un moyen d’imposer Windows

Entre le besoin d’avoir plus de RAM, les bugs, les failles et les problèmes de compatibilité, cette mise à jour a son lot de controverse. Pour rappel, Windows garde une copie de l’ancien système d’exploitation lorsque l’on migre vers Windows 10 afin de facilement revenir à une version antérieure en cas de problème. Microsoft explique que le délai permettant de revenir en arrière a été raccourci pour plus rapidement libérer de l’espace sur le support de stockage.

L’inconvénient est que cela limite le temps imparti pour vraiment tester le système d’exploitation. Il sera toujours possible de reformater la machine pour installer la version antérieure, mais c’est une mesure que beaucoup d’administrateurs essaient d’éviter.