Accueil » Dossier » Windows 10 : faut-il (et comment) y passer ? » Page 2

Windows 10 : faut-il (et comment) y passer ?

1 : Introduction 3 : Différentes façons d’aborder le passage à Windows 10 4 : Les scénarios qui peuvent faire échouer la mise à jour 5 : 10 étapes pour bien préparer l’installation de Windows 10 6 : Migrer depuis Windows 7 7 : Migrer depuis Windows 8 8 : Migrer depuis Windows XP ou Vista 9 : Revenir à Windows 7 ou Windows 8.1 10 : Les 10 nouveautés phares de Windows 10 11 : Les premiers pas indispensables 12 : Les premières Apps à découvrir / 10 commandes Cortana à essayer

Nos réponses aux 10 questions clés de Windows 10

1- La mise à jour de Windows 10 est-elle vraiment gratuite ?

Oui… à condition que… votre PC soit sous Windows 7 SP1 ou sous Windows 8.1 (Update) et que vous déclenchiez cette mise à jour avant le 28 Juillet 2016 ! Si votre PC Windows 7 ou Windows 8 n’est pas à jour, il faudra impérativement lancer préalablement un Windows Update (si vous l’avez désactivé) pour y avoir droit. Si votre PC est resté sous Windows XP ou Windows Vista, vous devrez vous acquitter d’une version payante de Windows 10 et réinstaller votre PC à neuf. Ou tout bonnement acheter un nouveau PC livré sous Windows 8.1 ou Windows 10.

En outre, la mise à jour n’est gratuite que pour les versions « Starter », « Home Basic », « Home Premium » et « Pro », elle ne l’est pas pour les versions « Entreprise » qui sont gérées par des contrats de licence en volume et une Software Assurance (qui donne droit à la migration Windows 10).

Enfin, la gratuité de la mise à jour n’est assurée que jusqu’au 28 Juillet 2016. Au-delà, Microsoft se réserve le droit de la rendre payante ou de proposer une autre offre. Il est essentiel de comprendre que toute la stratégie de l’éditeur repose sur une migration rapide et massive de tous les utilisateurs actuels de PC. Pour concrétiser celle-ci, Microsoft a opté pour une mise à jour gratuite et défini une date limite à cette offre pour être sûr que personne ne traîne…

Image 1 : Windows 10 : faut-il (et comment) y passer ?

2- La mise à jour va-t’elle conserver mes logiciels, pilotes et fichiers ?

Oui. La migration est un processus non destructeur. À moins d’un incident matériel anormal, Windows 10 conserve tous vos fichiers et même vos logiciels. Vous n’aurez pas à les réinstaller. Le processus a été testé sur plus de 5 millions de machines. Il n’y a pas de craintes à avoir mais cela ne doit pas vous encourager à ne prendre aucune précaution (cf plus loin). 

3- Mon PC fonctionnera-t’il sous Windows 10 ? Tous mes logiciels et périphériques fonctionnent-ils sous Windows 10 ?

Oui. D’une manière générale, toute machine livrée d’origine avec Windows 7 ou Windows 8 fonctionne parfaitement sous Windows 10. Le problème ne se pose que sur les machines conçues avant la sortie de Windows 7, donc antérieures à 2009. L’assistant de réservation poussé par Windows Update et la mise à jour elle-même vérifient préalablement que votre ordinateur est vraiment pleinement compatible avec le nouveau Windows. Si des incompatibilités ou des risques d’incompatibilités sont repérés, la mise à jour ne s’effectuera pas.

4- Une fois la mise à jour réalisée, devrais-je payer après la première année ?

Non. Certes, la mise à jour n’est gratuite que la première année. Cette formule a fait craindre à certains utilisateurs d’avoir à payer ensuite pour Windows 10. Il n’en est rien. 

À partir du moment où vous avez mis votre machine à jour sous Windows 10 avant Juillet 2016, vous recevrez en permanence les mises à jour suivantes, gratuitement et jusqu’à la fin de vie de votre machine !

On notera d’ailleurs que les mises à jour successives ne sont pas optionnelles. Sur les versions « Home » de Windows 10, les utilisateurs n’ont plus la possibilité de refuser les mises à jour. Ainsi Microsoft s’assure de l’homogénéité des versions installées et se simplifie la vie en évitant de tester des milliers de combinaisons avant de diffuser les améliorations.

5- J’ai un Windows piraté. Puis-je aussi profiter de Windows 10 sans payer ?

Officiellement Non… Officieusement Oui…

Si votre Windows 7 ou Windows 8 est piraté, vous pouvez quand même recevoir et réaliser la mise à jour Windows 10. Le système résultant sera un Windows 10 piraté et non activé, à moins de trouver le « crack » adéquat.

Il existe toutefois un moyen subtil de rentrer dans la légalité. Sans l’avouer officiellement, Microsoft propose effectivement un deal aux pirates : utiliser Windows 10 gratuitement en échange de leur participation aux versions bêtas. L’idée est simple : n’importe qui peut gratuitement télécharger Windows 10 en s’inscrivant au programme « Windows Insider ». En tant que Windows Insider, vous recevrez les nouvelles fonctionnalités en tests avant tout le monde. Il ne vous sera pas possible de les refuser mais juste d’opter pour deux rythmes de cadences différents : Slow & Fast. Votre version de Windows 10 reste 100% opérationnelle tant que vous demeurez inscrit au programme. Geek un jour, Geek toujours ! Un conseil aux pirates donc : il est encore grand temps de rejoindre les Insiders en cliquant ici.

6- Recevrais-je la mise à jour dès le 29 juillet ?

Peut-être pas… Microsoft a bien l’intention d’éviter le cataclysme que prédisent certains observateurs à l’instar du célèbre John C Dvorak :« Parce que Windows 10 est une mise à jour, son déploiement sera un fiasco aux proportions épiques ». En réalité, Windows 10 sera déployé par vagues successives et quotidiennes. Les premiers à recevoir la mise à jour seront les 5 millions de Windows Insider. Puis Microsoft libèrera le déploiement au fur et à mesure que les configurations seront validées. Chaque vague sera observée et analysée au moyen de la télémétrie embarquée dans Windows 10 et dans l’outil de mise à jour. Il est donc fort probable que votre machine ne basculera pas instantanément sous Windows 10 le 29 Juillet mais plutôt dans les jours ou les semaines qui suivront.

Image 2 : Windows 10 : faut-il (et comment) y passer ?

7- Combien de temps mon ordinateur sera bloqué par la mise à jour ?

Ce temps est très variable. Le téléchargement de Windows 10 s’effectue en tâche de fond sans affecter vos activités (l’opération pourra aisément prendre une journée sur les lignes ADSL les plus lentes). Le processus de mise à jour ne démarre qu’une fois tous les éléments nécessaires téléchargés. Une fenêtre précise à l’utilisateur que la mise à jour est disponible sur son PC et qu’il peut la déclencher quand il le désire.

En moyenne, Microsoft a mesuré que le processus de mise à jour à proprement parlé prend environ une heure. Sur des machines rapides à base de SSD, nous avons mesuré un temps de migration de l’ordre de 20 minutes. Il faut compter en revanche près de deux heures sur des PC dotés de peu de mémoire et de processeurs poussifs (tels que les netbooks). Si vous avez un très grand nombre d’applications installées, le processus peut s’allonger d’autant.

8- Pourrais-je ensuite réinstaller à neuf mon PC sous Windows 10 bien que j’ai reçu une mise à jour via Internet ?

Oui ! Certains s’inquiètent de ne plus pouvoir réinstaller leur machine à neuf, une fois la mise à jour Windows 10 installée depuis Internet. Pourtant il n’y a aucune crainte à avoir en la matière. Microsoft a prévu le coup. L’opération sera même simplifiée par l’utilisation de la fonction « Réinitialiser ce PC » (disponible depuis l’onglet Récupération sous le nouveau panneau de Paramètres). En un clic, votre machine est totalement remise à neuf.

9- A quel point Windows 10 va-t’il bouleverser mes habitudes ?

Au moins un peu, c’est certain… Windows 8 a été rejeté parce qu’il transformait radicalement l’expérience utilisateur. En ce sens, Windows 10 est bien plus proche de Windows 7 que de Windows 8. Grâce à la réapparition du menu Démarrer et le grand retour du bureau et des fenêtres, Windows 10 est bien moins perturbant que ne le fût Windows 8. La plupart des habitudes et réflexes peuvent être conservés. Et surtout, il n’y a pas de nouvelles gestuelles à acquérir pour appeler les fonctions de base du système.

Toutefois le déport de la recherche dans Cortana, l’intégration native de OneDrive et l’intérêt en matière de sécurité du Windows Store (pour éviter de rechercher sur le net et se récupérer adwares et spywares) obligent à quelques ajustements dans ses habitudes. Il en va de même si l’on veut vraiment pleinement profiter des bureaux multiples et de SnapAssist. Enfin, vous ne retrouverez plus tout à fait les mêmes choses au même endroit, notamment parce que la priorité est désormais donné au centre « Paramètres » plutôt qu’au panneau de configuration et parce que l’organisation du menu Démarrer diffère de celle du menu de Windows 7. Un petit temps d’apprentissage s’impose donc. Quant aux utilisateurs Windows 8, ils devront, quant à eux, oublier toutes les habitudes acquises et renouer avec leurs anciens réflexes Windows 7…

10- Est-ce vraiment si utile de migrer vers Windows 10 ?

Non, mais en fait Oui… Tout comme les fans d’Apple se ruent en files gigantesques dans les Apple Stores à chaque nouveauté, il est probable que bien des utilisateurs se précipitent sur la mise à jour Windows 10, plus poussés par la curiosité que le besoin. Microsoft compte d’ailleurs bien dessus. La sagesse voudrait cependant d’attendre quelques semaines que les plâtres encore frais s’assèchent et que Microsoft ait le temps de réagir aux bugs reports qui ne manqueront pas de fleurir. Car, rien ne presse, vous avez jusqu’à juillet prochain pour migrer !

Toutefois la sécurité accrue du système, l’accès au Windows Store (qui vous évitera de pourrir votre configuration trop rapidement), et l’intégration de DirectX 12 justifient à eux seuls une mise à jour rapide, sans même parler des améliorations que représentent SnapAssist, le Centre de Notifications, Cortana, Edge et autres innovations du système. Et sans même parler de l’avantage de disposer des mêmes apps sur tous vos devices. Enfin, vu les gains de performance induits par DirectX 12, les développeurs ne vont pas tarder à l’imposer, obligeant dès lors tous les joueurs PC à migrer, quoi qu’il advienne.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Nos réponses aux 10 questions clés de Windows 10
  3. Différentes façons d’aborder le passage à Windows 10
  4. Les scénarios qui peuvent faire échouer la mise à jour
  5. 10 étapes pour bien préparer l’installation de Windows 10
  6. Migrer depuis Windows 7
  7. Migrer depuis Windows 8
  8. Migrer depuis Windows XP ou Vista
  9. Revenir à Windows 7 ou Windows 8.1
  10. Les 10 nouveautés phares de Windows 10
  11. Les premiers pas indispensables
  12. Les premières Apps à découvrir / 10 commandes Cortana à essayer