Accueil » Actualité » Windows 8 et ReFS, Microsoft parle de chkdsk

Windows 8 et ReFS, Microsoft parle de chkdsk

Image 1 : Windows 8 et ReFS, Microsoft parle de chkdsk

Microsoft vient de publier un nouveau billet sur les optimisations apportées à chkdsk et la gestion du système de fichiers et ses corruptions. Cela inclut des modifications à NTFS et un retour rapide sur ReFS, le nouveau système de fichier de Windows 8 Server. La vidéo présente sur le blog de Microsoft permet de se faire une idée des gains en rapidité et efficacité.

Les petites et moyennes erreurs

NTFS dispose d’un nouveau système qui permet de détecter et réparer les erreurs présentes sur le disque. Le but est de limiter l’utilisation de chdsk qui demande de mettre le volume hors ligne pour pouvoir le scanner et le réparer. Le principe n’est pas nouveau puisqu’il existe depuis Windows Vista, mais Microsoft a multiplié le nombre de scénarios capable d’être réparé automatiquement.

Windows 8 dispose aussi d’un nouveau service (spot verification). Il vérifie si la corruption est bien réelle ou le résultat d’un problème dans la mémoire. Le processus se lance en tâche de fond et dans les cas les plus sérieux, il est possible de mettre le volume hors ligne et lancer Spotfix une méthode de reparation qui se lancera automatiquement. 

Lorsque le redémarrage est nécessaire

La détection d’erreur génèrera un message qui sera affiché par l’Action Center qui permettra à l’utilisateur de prendre les mesures nécessaires. Lorsque la réparation demande de redémarrer la machine, le nouveau chkdsk ne se concentrera que sur les corruptions. Cela signifie que le processus ne prend généralement que quelques secondes et la durée de l’opération ne dépend plus du nombre de fichiers présents sur le volume. L’utilisation de ReFS sur Windows 8 Server, permet de corriger l’erreur sans redémarrer.