Accueil » Actualité » Windows Phone et Windows RT gratuits : et alors ?

Windows Phone et Windows RT gratuits : et alors ?

Image 1 : Windows Phone et Windows RT gratuits : et alors ?

Le départ annoncé de Steve Ballmer semble avoir fait sauter quelques tabous chez Microsoft et nous devrions donc assister à de belles évolutions stratégiques dans les prochains mois. Nous avons déjà évoqué le cas de Windows 8.2, qui pourrait ressusciter un menu démarrer digne de ce nom afin d’appaiser les critiques sur l’ergonomie de Windows 8. Le web bruisse d’une nouvelle rumeur : Windows Phone et Windows RT pourraient devenir gratuits. Coup de tonnerre ou tempête dans un verre d’eau ?

Aujourd’hui, Microsoft commercialise ces deux OS sous licence. Les rendre gratuits pourrait théoriquement attirer de nouveaux partenaires et donc mécaniquement augmenter le nombre d’utilisateurs. Ce n’est pas d’ailleurs tout à fait la première fois qu’une telle hypothèse nous vient aux oreilles. En octobre déjà, Bloomberg évoquait des discussions entre HTC et Mike Myerson, le nouveau chef de la division Windows, autour de la gratuité de Windows Phone et de la possibilité de l’installer en double boot sur les smartphones Android du Taïwanais. L’issue de ces discussions n’est pas connue.

Mais depuis la situation a évoluée. Microsoft a en effet racheté Nokia, qui vend aujourd’hui plus de 80 % des terminaux sous Windows Phone. Autrement dit, 80 % des recettes liées à la licence Windows Phone ont disparu. Quant à Windows RT, le nombre de périphériques compatibles non commercialisés par Microsoft ou Nokia est également très limité, pour ne pas dire nul. Rendre les deux OS gratuits ne semble donc pas une décision très risquée pour Microsoft. En outre, d’autres indices laissent penser que Windows RT pourrait tout simplement disparaître à court terme.