Accueil » Actualité » Windows RT tourne sur l’OMAP4

Windows RT tourne sur l’OMAP4

Image 1 : Windows RT tourne sur l'OMAP4Windows RT, la version ARM de Windows 8, va fonctionner sur des puces actuelles, comme l’OMAP4. En effet, Texas Instruments a montré récemment le système sur une plateforme basée sur OMAP 4470, puce qu’Archos aurait par exemple choisie pour sa génération 10.

C’est intéressant pour une bonne raison : l’OMAP 4470 n’est pas un monstre de puissance dans les SoC ARM et Windows RT semble très fluide. Sans être une puce d’entrée de gamme, il ne propose que deux cores Cortex A9 et un GPU milieu de gamme, le PowerVR SGX544, alors que les autres plateformes ARM montrées sont soit basées sur des SoC dotés de quatre cores (Tegra 3 par exemple) soit sur des SoC avec un CPU nettement plus rapide, comme le Krait de chez Qualcomm.

Visiblement, Microsoft a travaillé à l’optimisation de son système et les tablettes et netbooks Windows RT ne devraient pas être lents, comme on aurait pu le craindre. Microsoft a a priori la même stratégie qu’avec Windows Phone 7 : limiter la marge de manoeuvre des intégrateurs pour garder des performances correctes dans tous les cas. C’est un choix à double tranchant : si l’avantage est de fournir des appareils très fonctionnels, ça limite aussi en partie l’innovation et ça empêche les constructeurs de casser les prix.

WIndows RT sur OMAP4