Accueil » Dossier » Windows Server 2016 : à l’heure du « cloud » et des micro-services

Windows Server 2016 : à l’heure du « cloud » et des micro-services

1 : Windows Server 2016 : Windows 10 en mode Serveur 2 : Nano Server, Windows Server en version minimale 3 : Hyper-V : Production Checkpoints et nouveau format 4 : Active Directory : services de domaine et ADFS 6 : Stockage : Storage Replicas et Spaces Direct 7 : Web Application Proxy et IIS 10 8 : Les nouveautés en matière de réseau 9 : Windows PowerShell 5.0, Windows Antimalware, Soft Restart

Remote Desktop et services MultiPoint

Image 1 : Windows Server 2016 : à l’heure du « cloud » et des micro-servicesWindows Server 2016 apporte un certain nombre de nouveautés aux services Remote Desktop, en particulier au niveau du composant RemoteFX qui supporte désormais les API OpenGL 4.4 et OpenCL 1.1. RemoteFX bénéficie également d’une quantité plus importante de mémoire vidéo configurable, et d’améliorations des performances et de la compatibilité avec les applications. L’expérience utilisateur dans un environnement Windows VDI (Virtualization Desktop Infrastructure) en est ainsi améliorée.

Personal Session Desktops et services Multipoints

Un nouveau modèle de déploiement RDS fait en outre son apparition avec Windows Server 2016 : Personal Session Desktops ou Server Based Personal Desktop. Combinant les deux modèles de déploiement proposés par Windows Server 2012 R2 (Session-Based Desktop et Virtual machine-Based Desktop, c’est-à-dire VDI), ce nouveau modèle Server Based Personal Desktop propose à chaque utilisateur d’ouvrir sur le serveur une session Remote Desktop dédiée. En pratique, cela permet d’utiliser une solution VDI dans Azure, le Cloud de Microsoft.

Un nouveau rôle « MultiPoint Services » fait également son apparition avec Windows Server 2016. Celui-ci permet d’utiliser les fonctionnalités du serveur Windows MultiPoint dans le déploiement de Windows Server. En pratique, les services MultiPoint permettent à plusieurs utilisateurs de partager un même ordinateur, chacun avec leur propre « expérience utilisateur » : quand un utilisateur se connecte sur un ordinateur partagé, il verra son propre bureau, et non un bureau partagé standard.

Sommaire :

  1. Windows Server 2016 : Windows 10 en mode Serveur
  2. Nano Server, Windows Server en version minimale
  3. Hyper-V : Production Checkpoints et nouveau format
  4. Active Directory : services de domaine et ADFS
  5. Remote Desktop et services MultiPoint
  6. Stockage : Storage Replicas et Spaces Direct
  7. Web Application Proxy et IIS 10
  8. Les nouveautés en matière de réseau
  9. Windows PowerShell 5.0, Windows Antimalware, Soft Restart