Accueil » Dossier » Windows Server 2016 : à l’heure du « cloud » et des micro-services

Windows Server 2016 : à l’heure du « cloud » et des micro-services

1 : Windows Server 2016 : Windows 10 en mode Serveur 2 : Nano Server, Windows Server en version minimale 3 : Hyper-V : Production Checkpoints et nouveau format 4 : Active Directory : services de domaine et ADFS 5 : Remote Desktop et services MultiPoint 6 : Stockage : Storage Replicas et Spaces Direct 7 : Web Application Proxy et IIS 10 8 : Les nouveautés en matière de réseau

Windows PowerShell 5.0, Windows Antimalware, Soft Restart

Image 1 : Windows Server 2016 : à l’heure du « cloud » et des micro-servicesClef de voute de l’administration de Windows server 2016, en particulier de Windows Nano Server, PowerShell passe en version 5.0. Il est au passage possible d’installer PowerShell 5.0 sur Windows Server 2012 R2, Windows 8.1 Enterprise et Windows 8.1 Pro.

Avec PowerShell 5.0, il devient possible d’utiliser des classes, de la syntaxe formelle et de la sémantique que l’on trouve dans d’autres langages de programmation orientés objet. Des mots clés comme Class ou Enum ont ainsi été ajoutés. Cette nouvelle version de PowerShell introduit également un nouveau flux structuré d’informations permettant de transférer des données structurées entre un script et l’environnement hôte. De nombreux nouveaux paramètres, variables et cmdlet font également leur apparition.

Windows Server Antimalware

Windows Server 2016 est désormais livré avec Windows Server Antimalware, le système de protection contre les malwares de Microsoft. Si le service est activé par défaut, l’interface graphique doit en revanche être manuellement installée via l’ajout de rôles et fonctionnalités, ou via le cmdlet Install-WindowsFeature.

Soft Restart

Enfin, Windows Server 2016 bénéficie d’une nouvelle fonctionnalité baptisée « Soft Restart » : le processus de démarrage est accéléré en sautant l’étape d’initialisation du matériel.

En résumé, en tant que digne successeur de Windows Server 2012 R2, Windows Server 2016 apporte un certain nombre d’innovations intéressantes. Et on espère que d’autres nouveautés et améliorations seront dévoilées par Microsoft d’ici son lancement, en 2016 !

Sommaire :

  1. Windows Server 2016 : Windows 10 en mode Serveur
  2. Nano Server, Windows Server en version minimale
  3. Hyper-V : Production Checkpoints et nouveau format
  4. Active Directory : services de domaine et ADFS
  5. Remote Desktop et services MultiPoint
  6. Stockage : Storage Replicas et Spaces Direct
  7. Web Application Proxy et IIS 10
  8. Les nouveautés en matière de réseau
  9. Windows PowerShell 5.0, Windows Antimalware, Soft Restart