Accueil » Actualité » Windows Vista fait grimper le prix des PC

Windows Vista fait grimper le prix des PC

Monter un PC capable de faire tourner Windows Vista coûte au moins 100 dollars de plus qu’un PC Windows XP, estime la firme iSupply.

Un surcoût de 20 %

D’après l’étude réalisée par iSupply, le coût moyen des composants d’un PC utilisant Windows XP est d’environ 500 dollars, mais la facture grimpe de 20 % avec Windows Vista, pour dépasser 600 dollars. Cette évaluation ne correspond pas au prix de vente d’un PC, car elle prend uniquement en compte le prix des divers composants OEM d’un PC. L’achat d’un système « Windows Vista Ready » représente une dépense largement supérieure à 600 dollars en raison des marges qu’appliquent les fabricants de PC.

La mémoire principale facteur du surcoût

L’essentiel du surcoût engendré par le passage à Windows Vista provient de la mémoire vive. Bien que Microsoft affirme que 512 Mo de mémoire suffisent, iSupply estime, à juste titre, qu’un minimum de 1 Go est requis pour garantir des performances optimales et qu’il vaut mieux configurer un PC avec 2 Go de mémoire pour se laisser de la marge.
La carte graphique ou (dans une moindre mesure) un chipset intégré capable de faire tourner l’interface 3D Aeoro de Windows Vista fait également grimper la facture. Mais, cette interface étant optionnelle, l’utilisateur peut s’en passer et ainsi faire une économie, d’autant plus qu’elle n’améliore pas forcément la productivité.

Mettre à jour un PC ou acheter une nouvelle machine ?

Matthew Wilkins analyste d’iSupply pense que « des choix difficiles doit être fait avant de migrer vers Window Vista ». Il estime « qu’acheter un nouveau PC avec Windows Vista déjà installé peut épargner le casse-tête d’une migration, ce qui est suffisant pour justifier le coût d’une nouvelle machine ». C’est l’option que choisiront les entreprises, tandis que les particuliers mettront en balance le coût et leurs connaissances techniques avant d’opter pour une mise à jour ou l’achat d’un système complet.

  • Consulter notre dernier guide d’achat d’un PC