Windows XP : retour sur plus de 12 ans de règne

Image 1 : Windows XP : retour sur plus de 12 ans de règne

Abus de position domniante n°1 : WMP

Une des particularités de Windows XP est qu’il intégrait deux logiciels annexes, mais essentiels à l’utilisateur à l’époque : le lecteur multimédia Windows Media Player (WMP) et le navigateur Internet Explorer. Ces deux éléments rendaient de grands services à l’utilisateur, mais ils n’ont pas du tout été du goût des concurrents de Microsoft, qui ont déposé plainte pour abus de position dominante. Ces plaintes ont abouti aux amendes les plus fortes jamais réglées par Microsoft.
C’est en Europe que le géant américain subit les plus grosses défaites. En 2004, une première enquête de la commission européenne suite à une plainte de Sun Microsystems conclut que Microsoft a abusé de son pouvoir de marché en limitant, de façon délibérée, l’interopérabilité entre les PC Windows et les serveurs de groupe de travail de ses concurrents, et en liant la vente de son lecteur Windows Media (WMP) avec Windows, son système d’exploitation présent sur la quasi-totalité des PC dans le monde.
Microsoft créera alors les éditions “N” de Windows XP, dépourvues du WMP, qui ne séduiront pas le public faute d’être vendues moins cher.
Microsft ne satisfera cependant pas les exigences de la Commission européenne sur le premier point et se verra infliger une amende majorée, totalisant 899 millions d’euros en 2008.