Accueil » Dossier » World of Warcraft: Cataclysm, performances et qualité visuelle

World of Warcraft: Cataclysm, performances et qualité visuelle

1 : Introduction 2 : Configuration du test 3 : AMD : résultats en Ultra 4 : AMD : résultats en Good 5 : NVIDIA : résultats en Ultra 6 : NVIDIA : résultats en Good 7 : DirectX 9 Vs DirectX 11 8 : Anti-Aliasing 9 : Intel : échelonnement des performances 11 : Patch 4.0.1 12 : Détails graphiques : 5 macro-réglages 13 : Résolution des textures 14 : Textures projetées 15 : Distance d’affichage 16 : Détails de l’environnement 17 : Densité du décor au sol 18 : Qualité des ombres 19 : Détails des liquides 20 : Rayons de soleil dynamiques 21 : Densité des particules 22 : Conclusion

AMD : échelonnement des performances

Comme on vient de le faire avec l’hexacore d’Intel, c’est maintenant le Phenom II X6 dont on désactive les cores un par un afin de voir quelle est la propension de Cataclysm à gérer les threads. Pourquoi ce xxxx ? Le modèle en question n’est pas encore sorti, mais on peut d’ores et déjà dire qu’il s’agit du fer de lance chez AMD et qu’il sera bientôt commercialisé.

Image 1 : World of Warcraft: Cataclysm, performances et qualité visuelle

Image 2 : World of Warcraft: Cataclysm, performances et qualité visuelle

Là où l’i7-980X n’a besoin que de deux cores pour atteindre des performances quasi-optimales, il en faut trois à notre Phenom II X6 pour s’exprimer. Autre différence, le processeur d’AMD est au meilleur de sa forme sous WoW avec six cores actifs contre quatre pour la vitrine technologique d’Intel.

La situation s’éclaircit lorsqu’on joue en mode fenêtré tout en surveillant le gestionnaire des tâches à côté : lorsqu’il n’y a qu’un seul core actif, celui-ci est chargé à 100 %. Même chose avec deux cores, et ça n’est donc qu’à partir de trois cores que l’on commence à voir des taux d’utilisation inférieurs à 100 %. L’i7-980X  affiche quant à lui des performances supérieures tout en nécessitant moins de ressources.

Voyons maintenant ce que l’on peut tirer des Athlon II X4 640 et X2 260.

Image 3 : World of Warcraft: Cataclysm, performances et qualité visuelle

Image 4 : World of Warcraft: Cataclysm, performances et qualité visuelle

L’Athlon II X4 640 est à peine moins cher qu’un Core i3-530 et pourtant, ce dernier évolue à un niveau très nettement supérieur. Les deux Athlon II souffrent d’un manque de mémoire cache aigu en plus du manque de cores comme on l’a vu plus haut. Par ailleurs, l’overclocking du Phenom II X6 xxx jusqu’à 3,7 GHz ne permet pas d’élever les performances, suggérant ainsi que le goulet d’étranglement n’est pas lié à la fréquence dans son cas.

En dépit du fait que l’intégralité benchmarks de cette page ait été effectuée avec une GTX 480, l’Athlon II X2 ne permet pas d’atteindre le seuil des 40 ips en moyenne. En fait il n’y a même aucun des trois processeurs testés qui permette d’exploiter tout le potentiel de la carte graphique.

On peut alors si le problème ne vient pas de la GTX 480, ce que nous avons voulu vérifier en utilisant une HD 5870 avec le Phenom II X6 xxxx. Résultat : 59,19 ips en moyenne dans le même test (seulement 1,31 ips d’écart donc). Il apparaît donc clairement que les processeurs AMD brident les performances sous Cataclysm par rapport à ceux d’Intel.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Configuration du test
  3. AMD : résultats en Ultra
  4. AMD : résultats en Good
  5. NVIDIA : résultats en Ultra
  6. NVIDIA : résultats en Good
  7. DirectX 9 Vs DirectX 11
  8. Anti-Aliasing
  9. Intel : échelonnement des performances
  10. AMD : échelonnement des performances
  11. Patch 4.0.1
  12. Détails graphiques : 5 macro-réglages
  13. Résolution des textures
  14. Textures projetées
  15. Distance d’affichage
  16. Détails de l’environnement
  17. Densité du décor au sol
  18. Qualité des ombres
  19. Détails des liquides
  20. Rayons de soleil dynamiques
  21. Densité des particules
  22. Conclusion