Accueil » Actualité » Wuala : le P2P comme solution de stockage

Wuala : le P2P comme solution de stockage

Image 1 : Wuala : le P2P comme solution de stockageAlors que les disques durs atteignent désormais plusieurs To, l’industrie du stockage en ligne des données ne s’est jamais sentie aussi bien. Amazon S3, Azure Storage ou encore Sun Cloud Storage sont quelques exemples de ce que proposent à l’heure actuelle aux entreprises les grands noms de l’industrie informatique.

Le grand-public a également accès à de nombreuses offres de stockage en ligne, d’un volume généralement limité à quelques Go. Ainsi, Microsoft a lancé SkyDrive, une offre de stockage en ligne gratuite, directement intégrée à son espace Live et offrant un espace de stockage de 25 Go. Mais ces solutions « classiques » font généralement appel à des serveurs eux aussi classiques, ou à des plates-formes en nuage. Le constructeur LaCie pourrait toutefois secouer ce marché avec Wuala, sa propre offre de stockage en ligne.

Du stockage en P2P

Si les services proposés ne sont à première vue pas très originaux (stockage, sauvegarde et partage sécurisé des données), le système de stockage choisi l’est en revanche un peu plus. En effet, les fichiers sont stockés sur des serveurs classiques, mais également sur un nuage de stockage composé… d’une partie des disques durs des utilisateurs.

L’offre de base – gratuite – se résume à un espace de stockage de 1 Go. Pour étendre cette capacité, il est possible de sortir son portefeuille, et donc d’acheter des Go supplémentaires, ou bien de préférer mettre à la disposition de Wuala une partie de son disque dur. Seul contrainte : rester connecter un minimum de temps par jour. L’espace de stockage en ligne obtenu via ce système est d’ailleurs proportionnel à l’espace offert à Wuala et au temps d’accessibilité de votre ordinateur. En d’autres termes, il est possible d’obtenir de l’espace supplémentaire de stockage en troquant de l’espace de son propre disque dur.

Les données stockées en ligne peuvent bien entendu être consultées de n’importe où. Les fichiers sont cryptés et stockés à des endroits différents. Il est possible de sauvegarder automatiquement certains fichiers, et même de restaurer des fichiers supprimés. Il est même possible d’intégrer cette solution de stockage en ligne directement dans l’explorateur de Windows. Bref, une offre intéressante, mais qui risque toutefois de poser un problème d’ordre juridique : que se passerait-il si un utilisateur hébergeait, sans le savoir, des fichiers soumis à droits d’auteur ?