Accueil » Actualité » La Xbox Cloud pourrait embarquer un APU AMD Picasso semi-custom

La Xbox Cloud pourrait embarquer un APU AMD Picasso semi-custom

Une Xbox bon marché, grâce au cloud computing et à un APU signé AMD.

Image 1 : La Xbox Cloud pourrait embarquer un APU AMD Picasso semi-custom

Ce n’est plus un secret : Microsoft prévoit deux nouvelles consoles pour 2020. La première, dans la lignée des consoles des générations précédentes, serait équipée de composants puissants. La seconde en revanche, baptisée Xbox Cloud, fonctionnerait via le cloud computing dans le cadre du projet Xcloud. Cette dernière serait ainsi plus abordable que sa jumelle. Elle embarquerait un APU AMD Picasso et profiterait d’une puissance de calculs fournie à distance par Microsoft.

Un choix logique

C’est principalement grâce à un excellent ratio performance/consommation que l’APU Picasso intéresse Microsoft. En effet, même avec une très bonne connexion, certains calculs sensibles à la latence doivent être effectués en local. De plus, la gamme AMD Picasso permettrait d’exploiter une version améliorée du Project Brainwave, une technologie d’apprentissage approfondi de l’IA en temps réel annoncée l’an dernier par Microsoft. Concrètement, serveurs et consoles s’amélioreront au fil de temps pour prédire les actions du joueur et ainsi minimiser la latence.
Bien sûr, les spécifications de la puce choisie par Microsoft restent pour l’heure inconnues. Rappelons que les consoles PlayStation 4 et Xbox One actuelles utilisent également des puces AMD semi-custom et ce, dans toutes leurs déclinaisons. Tout dépendra donc des besoins de Microsoft le moment venu.

Quant aux APU Picasso mobiles, dont des informations ont été divulguées il y a quelques jours, ils sont présentés comme les successeurs de la gamme Raven Ridge. Leur gravure passerait de 14 à 12 nm et ils devraient être compatibles avec le socket AM4, sous réserve de mise à jour du BIOS. Un tableau récapitulatif disponible dans notre actualité dédiée.