Accueil » Actualité » Xbox One et PlayStation 4 : une partie des unités des GPU désactivée

Xbox One et PlayStation 4 : une partie des unités des GPU désactivée

Combien d’unités de calcul la Xbox One possède-t-elle ? Une question intéressante, vu que la valeur varie (comme souvent) entre la théorie et la pratique. Officiellement, la console dispose de 12 blocs GCN CU (Graphics Core Next Compute Units, les blocs utilisés dans les GPU AMD), et chaque bloc contient 64 unités de calcul, soit 768 unités au total. En comparaison, la PlayStation dispose de 18 blocs, soit 1 152 unités.

Une partie est désactivée

Dans la réalité, comme le montre Chipworks qui a analysé la puce, le SoC de la Xbox One contient en fait 14 blocs (896 unités) et celui de la PlayStation 4 en contient 20 (1 280 unités). Dans les deux cas, on a donc une partie des unités qui est désactivée, a priori pour améliorer le rendement au niveau de la production. C’est une technique souvent utilisée — le Cell de la PlayStation dispose physiquement de 8 SPU mais n’en utilise que 7 —, qui touche ici aux limites des consoles. Dans les GPU pour PC, les constructeurs peuvent vendre les puces « défectueuses » dans des modèles moins onéreux et garder les puces complètes pour du haut de gamme, alors que dans les consoles, le ratio est fixé au départ, en espérant que le rendement soit assez bon pour que les puces ne soient pas trop onéreuses.

Image 1 : Xbox One et PlayStation 4 : une partie des unités des GPU désactivéeXbox One Image 2 : Xbox One et PlayStation 4 : une partie des unités des GPU désactivéePlayStation 4

À noter que certains confrères pensent que les évolutions des consoles pourraient par contre récupérer les unités désactivées dans le futur si le rendement s’améliore à la production, mais c’est un peu irréaliste dans le monde des consoles. Il est plus logique de penser que les améliorations du rendement seront l’occasion de diminuer la taille de la puce en ne produisant que le nombre de blocs utilisé.