Accueil » Actualité » Xiaomi est devenu le troisième vendeur de smartphones

Xiaomi est devenu le troisième vendeur de smartphones

Image 1 : Xiaomi est devenu le troisième vendeur de smartphonesLe Xiaomi Mi 4, un petit air d’iPhone 5.

Qui est le premier vendeur mondial de smartphones ? Facile : Samsung ! Le deuxième ? Apple bien sûr ! Mais le troisième ? LG, Sony, HTC, Lenovo ? Hé non ! Il s’agit du chinois Xiaomi, une toute jeune entreprise, presque une start-up, fondée il y a 4 ans. Mais aux âmes bien nées la valeur n’attend pas le nombre des années, comme disait ce vieux Corneille et Xiaomi a su s’imposer sur un marché pourtant féroce en proposant des produits bien équipés à des prix très attractifs.

La société s’est également fait une réputation de copieur d’Apple. Difficile d’ignorer, par exemple, l’air de famille de la tablette Xiaomi Mi Pad avec un iPad mini, ou celui de MIUI , l’OS de Xiaomi avec iOS 7/8.

Mais vu le succès d’Apple et vu les reproches répétés contre le design de Samsung, on peut comprendre la stratégie de Xiaomi. Et même si à vaincre sans péril on triomphe sans gloire, on triomphe néanmoins. Les deux cabinets d’études Strategy Analytics (SA) et IDC établissent Xiaomi comme le troisième vendeur de smartphones au monde au cours du troisième trimestre 2014, en accaparant 5,6 % (SA)  ou 5,3 % (IDC) du total des ventes. Samsung, toujours leader, a vu sa part de marché s’effriter passant de 35 % à 24,7 % en un an (23,8 % pour IDC). Apple a aussi chuté, quoique moins fortement (de 13,4 % à 12,3 % – 12 % pour IDC). Derrière le classement est tellement serré que Strategy Analytics et IDC ne sont pas d’accord : pour IDC, Lenovo est quatrième avec 5,2 % suivi de LG avec 5,1 %. Pour SA, LG est quatrième avec 5,2 %, suivi de Huawei à 5,1 %.