Un PC AMD d'entrée de gamme performant ?

Si l’on regarde au-delà du segment haut de gamme, on peut constater qu’AMD propose quelques processeurs très accessibles à coefficient multiplicateur débloqué, lesquels peuvent donc être overclockés sans qu’un contrôleur graphique intégré ne vienne réduire une marge de manœuvre thermique précieuse.

Pour prendre un exemple concret, l’Athlon X4 750K basé sur l’architecture Piledriver embarque deux modules. Chacun de ces modules comporte une paire de cores physiques ainsi qu’une unité de calcul pour les nombres flottants, configuration matérielle caractéristique des APU Trinity d’AMD, lesquels proposent également une Radeon intégrée pour un TDP de 100 Watts. Dans le cas de l’Athlon X4 750K, le GPU est désactivé, ce qui permet de dédier exclusivement le TDP de 100 Watts aux cores x86.

Grâce à son prix inférieur à 80 euros, l’Athlon X4 750K constitue un très bon rapport performances/prix puisqu’il est possible de l’overclockercomme son suffixe « K » l’indique. Une fois ses fréquences suffisamment augmentées, il est en mesure de rivaliser avec le Core i3-3220, lequel coûte 105 euros.

Un choix éclairé comme celui-ci permet donc d’économiser 30 euros qui seront investis ailleurs. Ceci dit, il ne s’agit que d’un exemple : jusqu’où peut-on aller si l’on reste sur cette logique de rapport qualité/prix pour chaque composant afin d’assembler une configuration abordable ?

Tout est une question d’équilibre

Qu’il s’agisse de composants haut de gamme comme de composants accessibles, les goulets d’étranglements sont franchement néfastes. On peut même considérer qu’ils sont plus préjudiciables à une configuration à prix serré étant donné que les performances de cette dernière sont plus faibles que celles d’une machine de guerre à la base. Pour l’avoir fait à plusieurs reprises par le passé, nous savons qu’il est tout à fait possible d’assembler une configuration équilibrée avec un budget serré. La première priorité après avoir jeté notre dévolu sur l’Athlon X4 750K a donc été de trouver une carte graphique qui permette non seulement d’arriver à un couple équilibré, mais aussi suffisamment de puissance pour pousser un peu les réglages, notamment l’anti-aliasing.

Sur la base de notre comparatif de cartes graphiques 2014, nous avons cherché le modèle nous permettant de jouer en 1920x1080 avec un débit d’images suffisant.

Rappelons que la majorité des tests de processeur incluent des cartes graphiques (très) haut de gamme de manière délibérée, afin d’éviter tout goulet d’étranglement GPU. Cette approche est la meilleure d’un point de vue théorique, mais elle a ses limites dans l’optique d’assembler une configuration : personne ne va associer une GeForce GYX 780 Ti avec un Athlon X4 par exemple. En conséquence, nous avons changé de logique pour aujourd’hui et donc commencé par le bas de la hiérarchie des GPU.

Une alternative : entrée de gamme permettant de jouer et configuration supérieure

Le rapport/performances prix est le fil conducteur de cet article. Nous avons par ailleurs choisi de présenter deux configurations à des prix différents : la première est assemblée avec des composants aussi abordables que possible sans pour autant faire une croix sur les jeux, tandis que la seconde propose des performances graphiques ainsi qu’une esthétique supérieures moyennant un prix plus élevé.

Chacun ayant ses propres besoins, goûts (sans oublier le budget), peut-être qu’un panachage des deux configurations constituera la meilleur solution. Quoi qu’il en soit, les composants abordables ne sont pas nécessairement de mauvaise qualité ou laids. Le fait d’aller à l’essentiel peut même être une force, sous réserve que les économies n’aient pas été faites de manière arbitraire.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Old_Bear
    Ce PC basé sur un AMD Athlon X4 750K ne permet pas de jouer dans de bonnes conditions à des jeux CPU dépendants comme ceux de la famille Arma*.

    Pas mal de joueurs ayant des moyens limités et donc tentés par une fiche technique alléchante associé à un coût maitrisé en ont fait l'amère expérience. Dans ce type de jeu, ce processeur ne fait pas mieux, ni plus mal d'ailleurs qu'un solide "old timer" comme un Phenom II x 4, mais fait nettement moins bien que n'importe quel i3 4000.
    pour un différentiel de prix limité.

    Je trouve d'ailleurs dommage que dans votre test, ce soit un i3 de la génération précédente qui soit mis en comparaison. Après avoir beaucoup hésité, j'ai construit un PC de test perso, tout exprès pour me rendre compte par moi-même des performances du i3-4130 ... et je ne suis pas déçu, ça pulse!
    1
  • job31
    +1

    Pour les jeux récents un Athlon va devenir de plus en plus juste AMHA.
    1
  • Guillaume Valero
    Mon i3-2100 envois encore du pâté en jeu, malgré le fait qu'il soit coupler à une HD 6670, et son petit âge.. Ma R7 260x arrive dans le courant de la semaine prochaine, j'ai hâte de voir ce qu'elle va donnée coupler à mon i3.
    0