Stockage SSD : performances, disponibilité, quel modèle acheter au meilleur prix ?

Les HDD ont suffisamment vécu, il est temps d’équiper votre ordinateur d’un stockage SSD pour booster ses performances. Entre les différents formats, interfaces et technologies disponibles sur le marché et des fiches techniques pas toujours très lisibles pour les consommateurs, choisir le bon SSD, celui qui correspond à ses besoins, n’est pas une mince affaire. Ce guide va vous donner les clés pour vous aider à déterminer quel modèle il vous faut.

Sommaire

Vous cherchez à donner un coup de boost au stockage de votre ordinateur ou à équiper votre nouvelle tour ? Alors vous allez vouloir regarder du côté des SSD, qui ont presque totalement remplacé les disques durs en tant que système de stockage principal, leur prix ayant suffisamment baissé avec le temps pour devenir largement compétitifs. Se pose désormais le choix du modèle exact ; nous avons donc analysé le marché pour vous présenter les meilleurs SSD actuellement disponibles. Tarif, performances ou encore disponibilité : quel modèle de SSD faut-il acheter ?

Lexar NM800 Pro 1To
Lexar NM800 Pro ©Tom’s Hardware

Pour le néophyte et l’utilisateur moyen, le choix n’est pas si évident qu’il y paraît. Outre la capacité et le format, les SSD se différencient par leur interface (et donc la bande passante maximale atteignable), le type de puces de mémoire flash (SLC, MLC, QLC…) et le contrôleur utilisés, la présence et la quantité de mémoire tampon ou encore les technologies visant à améliorer les performances (cache SLC par exemple) ou à augmenter la durée de vie du support.

Les SSD au format M.2 ont presque totalement éclipsé les modèles au format 2,5 pouces SATA classiques : plus performants et à tarif équivalents, les modèles M.2 sont forcément à privilégier, d’autant que la grande majorité des cartes mères commercialisées ces dernières année sont compatibles avec ce format compact. Notre sélection est donc désormais exclusivement tournée vers ce type de SSD NVMe au format M.2.

WD Blue SN570 : la vitesse à petit prix

Image 4 : Stockage SSD : performances, disponibilité, quel modèle acheter au meilleur prix ?

WD Blue SN570 1 To M.2 NVMe

Du NVMe performant en entrée de gamme

  • wd blue sn570 1 to m.2 nvme
    63.90€
  • 63.90€
    Voir l’offre

Successeur du SN550, le SN570 Blue de Western Digital en reprend les avantages : performant (surtout en lecture avec un débit maximal annoncé de 3500 Mo/s, un peu moins en écriture avec “seulement” 3000 Mo/s au maximum, au moins tant qu’on reste dans le cache SLC) et abordable, il vient logiquement prendre place dans notre guide d’achat. Chauffant peu, le Blue SN570 utilise des puces de mémoire flash TLC 3D à 112 couches et un contrôleur maison fabriqués par SanDisk (propriété de Western Digital) interfacé en PCIe Gen3 x4 (NVMe v1.4). En revanche, modèle d’entrée de gamme oblige, ce SSD n’utilise pas de mémoire DRAM comme tampon.

Lexar NM790 : endurant, performant et abordable

Lexar NM790 1To

Lexar NM790 1 To

Un SSD endurant, performant et abordable

  • Lexar NM790 SSD interne 1To, M.2 2280…
    90.98€
  • 90.98€
    Voir l’offre
On aime
  • Rapport performances/prix
  • compatible PS5
  • L'endurance
On n’aime pas
  • Des performances variables en accès aléatoires
  • Pas de radiateur fourni

Le Lexar NM790 est l’exemple parfait du SSD à la fois performant et endurant, tout en s’affichant à un tarif raisonnable. Bien sur, il est loin de rivaliser avec les SSD les plus rapides du moment, mais le NM790 affiche tout de même des débits séquentiels de l’ordre de 7400 Mo/s en lecture et de 6500 Mo/s en écriture. Attention en revanche aux performances en accès aléatoire : si les débits dépassent légèrement les 1000 Mo/s en lecture, ils s’effondrent de manière incompréhensible sous les 100 Mo/s en écriture dans certains tests.

Proposé en version 512 Go, 1 To, 2 To et 4 To, le NM790 embarque un contrôleur Maxio MAP1602 et de la mémoire flash NAND TLC à 232 couches. Compatible NVMe PCIe 4×4, ce SSD est en revanche dépourvu de toute mémoire tampon, une caractéristiques pas vraiment étonnante sur des SSD peu chers. On notera en revanche avec soulagement la durée de garantie de 5 ans, et l’endurance intéressante pour ce type de produit (500 To pour la version 512 Go, 1000 To pour la version 1 To et jusqu’à 3000 To pour le modèle 4 To). Cerise sur le gâteau, le SSD étant simple-face, il est compatible PS5. Attention en revanche à utiliser un dissipateur thermique (non fourni) pour éviter tout risque de surchauffe.

WD Black SN850X : le SSD haute capacité pour les joueurs

WD WD_Black SN850X 1 To

Le SSD pour les joueurs (avec dissipateur)

Image 5 : Stockage SSD : performances, disponibilité, quel modèle acheter au meilleur prix ?
  • WD WD_Black SN850X 1 To
    111.29€
  • Amazon
    111.29€
  • Rakuten
    90.42€
  • Infomax
    99.96€
  • Cdiscount
    105.05€
  • RueDuCommerce
    107.51€
  • Fnac
    113.36€
  • Pixmania FR
    118.21€
  • TopAchat
    124.99€
Plus d’offres

Prenant le relais d’un déjà très bon Black SN850, le Western Digital Black SN850X va encore plus loin en ce qui concerne les performances, notamment en écriture. La conception TLC NAND 3D à 112 couches du SSD M.2 NVMe PCIe 4.0 lui permet d’assurer des vitesses allant jusqu’à 7 300 Mo/s en lecture séquentielle et jusqu’à 6 600 Mo/s en écriture séquentielle.

L’un des intérêts de cette référence est sa grande capacité de stockage. Si elle existe en version 1 To, elle prend tout son sens dans ses configurations à 2 To et 4 To, qui raviront les utilisateurs qui ont un grand besoin de stockage. L’endurance en écriture est similaire à celle d’un Samsung 990 Pro, avec 1 200 To pour le modèle 2 To par exemple.

Lexar NM800 Pro : le SSD pour les créateurs de contenus

Lexar NM800 Pro 1To

Lexar NM800 Pro 1 To

Le SSD pour les créateurs de contenus

  • Lexar Professional NM800 SSD Interne…
    190.24€
  • 190.24€
    Voir l’offre
On aime
  • Très bonnes performances globales
  • Compatible PS5
  • Endurance / Durée de vie
  • Dissipateur thermique fourni
On n’aime pas
  • Performances parfois instables

Avec son NM800 Pro, Lexar cible les créateurs de contenu et les joueurs, deux catégories d’utilisateurs à la recherche des meilleures performances. Ce SSD -disponible dans des capacités de 512 Go, 1 To et 2 To- peut théoriquement atteindre des débits élevés, de l’ordre de 7400 Mo/s en lecture et 5800 Mo/s en écriture (un peu moins pour la version 512 Go, respectivement 7000 Mo/s et 3000 Mo/s). En pratique, les débits réels en accès séquentiels frôlent 7 Go/s en lecture et 6 Go/s en écriture ; des performances excellentes pour ce type de produit, même si on peut parfois noter quelques instabilités côté taux de transfert. On espère que ce défaut sera corrigé avec une mise à jour du firmware.

Compatible NVMe 1.4 PCIe Gen4x4, ce SSD utilise de la mémoire flash NAND 3D TLC 176-couches de chez Micron, accompagné par un contrôleur InnoGrit IG5236 à 8 canaux que l’on retrouve dans d’autres SSD PCie 4.0 haut de gamme. Le NM800 Pro embarque également de la mémoire LPDDR4X en guise de mémoire tampon. On appréciera enfin la présence d’un dissipateur thermique livré avec le SSD, garantissant une température de fonctionnement raisonnable. Évitez en revanche de l’utiliser sans radiateur.

Samsung 990 Pro : le SSD NVMe PCIe 4.0 le plus rapide

Ce SSD M.2 NVMe PCIe 4.0 affiche des débits allant jusqu’à 7 450 Mo/s en lecture et jusqu’à 6 900 Mo/s en écriture grâce à sa mémoire Flash NAND MLC 176 couches. Le Samsung 990 Pro est proposé en deux configurations : 1 To avec 1 Go de mémoire cache et 2 To avec 2 Go de mémoire cache.

Samsung intègre ses propres composants, de la mémoire NAND Flash au contrôleur, ce qui lui permet de mieux optimiser son produit. Une version avec dissipateur thermique est aussi disponible pour une meilleure gestion de la chaleur. Il est par contre légèrement moins endurant que certains de ses rivaux sur cette gamme : 600 To d’endurance d’écriture sur le modèle 1 To et 1 200 To pour le SSD de 2 To.

Crucial T700 : les performances sans compromis

Crucial T700 1 To (avec dissipateur)
Image 8 : Stockage SSD : performances, disponibilité, quel modèle acheter au meilleur prix ?
  • Crucial T700 1 To (avec dissipateur)
    206.99€
  • Amazon
    206.99€
  • Cdiscount
    199.99€
  • TopAchat
    229.99€
  • Rakuten
    229.99€
  • Fnac
    231.61€
  • Macway
    239€
  • Pixmania FR
    246.16€
  • Darty
    249.99€
Plus d’offres

Vous ne voulez faire aucun compromis sur les performances et n’avez pas de limite de budget ? Le Crucial T700, basé sur une mémoire Flash NAND Micron TLC à 232 couches, est le SSD le plus spectaculaire du marché. Il s’agit de l’une des premières solutions de stockage M.2 NVMe PCIe 5.0 disponibles auprès du grand public, proposée en trois capacités : 1 To, 2 To et 4 To, avec à chaque fois l’option d’ajouter un dissipateur thermique.

La vitesse de lecture séquentielle peut atteindre jusqu’à 12 400 Mo/s, pour une écriture séquentielle qui peut grimper jusqu’à 11 800 Mo/s. Avec une telle rapidité, vous bénéficierez de la meilleure expérience en jeu, pour la retouche photo, le montage vidéo, l’animation 3D… Le SSD de la démesure, pour les consommateurs et les professionnels les plus exigeants et qui ne regardent pas à la dépense.

A lire aussi : Les meilleurs utilitaires gratuits pour maîtriser ses SSD et disques durs

Quel SSD choisir pour ma console de jeu ?

Les consoles d’ancienne génération de Sony et Microsoft, les PS4, PS4 Pro, Xbox One S et Xbox One X, peuvent accueillir un SSD au format 2,5 pouces. Les nouvelles consoles comme la PS5 sont passées au format M.2, plus pratique.

Pour les Xbox Series X et Series S

WD WD_BLACK C50 1To
WD_Black C50 1 To ©Tom’s Hardware

Microsoft a pris une décision polémique en intégrant à ses Xbox Series X et S un connecteur propriétaire. Seuls des modèles spécifiques de SSD de chez Seagate ou Western Digital, appelés “cartes d’extension de stockage”, sont compatibles. Si les SSD compatibles sont plus chers au To que des modèles M.2 classiques de capacité équivalente, l’avantage de cette solution propriétaire est d’offrir des débits élevés et une facilité d’installation et d’utilisation. Ainsi, à l’inverse d’un SSD externe en USB, les cartes d’extension de stockage sont compatibles avec toutes les fonctions Xbox. Il est également possible de lancer les jeux directement depuis le SSD.

Nous vous recommandons le WD_Black C50 dans cette catégorie de SSD compacts pour Xbox Series X/S, un modèle capable d’atteindre des débits réels compris entre 2 et 6 Gbps suivant le sens de transfert de données (carte vers Xbox ou Xbox vers carte), le tout en conservant des températures raisonnables en fonctionnement. Proposé à un tarif plus intéressant que celui du modèle concurrent de chez Seagate, le WD_Black C50 est disponible en versions 512 Go et 1 To, avec une garantie de cinq ans.

WD WD_BLACK C50 1To

WD WD_Black C50 1 To

La meilleure carte d'extension de stockage pour Xbox

  • WD_BLACK C50 1 To, Carte d’extension…
    169.99€
  • 169.99€
    Voir l’offre
  • 143.80€
    Voir l’offre
  • 166.14€
    Voir l’offre
  • 167.95€
    Voir l’offre
  • 169.98€
    Voir l’offre
  • 169.99€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Débits intéressants
  • Compatible avec les fonctions Xbox
  • On peut lancer directement les jeux stockés sur le SSD
  • Température de fonctionnement raisonnable
  • Facilité d'installation et d'utilisation
On n’aime pas
  • Prix au To toujours élevé

Pour la PS5 de Sony

La PS5 est plus ouverte et prend en charge un grand nombre de SSD M.2, tant qu’ils répondent à certains critères. Une interface PCIe Gen4 x4, une capacité de stockage comprise entre 250 Go et 4 To, des dimensions inférieures à 110 mm x 25 mm x 11,25 mm et des débits de lecture supérieurs à 5 500 Mo/s sont ainsi requis.

GIGABYTE AORUS Gen4 7000s 1 To

Une bonne option pour la PS5

Image 9 : Stockage SSD : performances, disponibilité, quel modèle acheter au meilleur prix ?
  • GIGABYTE AORUS Gen4 7000s 1 To
    213€
  • Amazon
    213€
  • Rakuten
    100€

Basé sur une mémoire TLC et NAND 3D à 176 couches, le GIGABYTE AORUS Gen4 7000s était affiché à un prix élevé à sa sortie, mais il est désormais disponible à un tarif bien plus raisonnable. Ce SSD M.2 PCIe Gen4 se décline en versions 1 To ou 2 To, affichant respectivement 700 To et 1 400 To d’endurance en écriture.

Le SSD de GIGABYTE offre des prestations attrayantes, avec des débits de lecture jusqu’à 7 000 Mo/s, et surtout des débits d’écriture qui peuvent atteindre jusqu’à 6 850 Mo/s. Installé dans une PS5 (mais rien n’interdit de l’utiliser dans un PC), il supplantera aisément les performances du stockage natif de la console de Sony. Pour ne rien gâcher, l’appareil jouit d’un système de refroidissement particulièrement efficace pour éviter la chauffe et les chutes de performances conséquentes.

SATA ou NMVe, 2,5 pouces ou M.2 : quel format de SSD ?

Il ne faut pas confondre le format physique du SSD avec l’interface qu’il utilise. Ainsi, un SSD grand public au format 2,5 pouces classique utilisera – sauf rares exceptions – une interface SATA 6Gbps et seront donc limités par cette même interface à un débit maximum théorique de 550 Mo/s à 600 Mo/s environ. A l’inverse, un SSD au format M.2 pourra utiliser une interface AHCI ou une interface NVMe, la seconde étant bien plus rapide (et désormais plus commune) que la première : un SSD M.2 NVMe peut atteindre une débit théorique de 4 Go/s s’il utilise quatre lignes PCI-Express 3.0, le double s’il bénéficie de lignes en PCIe 4.0.

Il faut un UEFI adapté – très largement répandu de nos jours, fort heureusement – pour démarrer sur un SSD NVMe (M.2 ou PCIe). Attention également à la taille physique des SSD M.2 : il existe plusieurs longueurs possibles (2230 pour 30mm de long, 2242 pour 42 mm de long, 2260, 2280 et 2210). Le plus courant est le 2280, mais certains ordinateurs portables sont limités à des formats plus courts.

Quelle type de mémoire Flash pour son SSD ?

Lexar NM790 1To
La mémoire Flash du Lexar NM790 ©Tom’s Hardware

Tous les SSD actuels reposent sur la technologie de mémoire Flash NAND, mais il en existe différents types. La mémoire MLC (Multi Level Cell) a longtemps été populaire. Avec 2 bits de données par cellule, elle permet d’obtenir des performances élevées. Mais les SSD MLC ont tendance à être chers dès lors que l’on désire un grand espace de stockage.

La mémoire TLC (Triple Level Cell), avec 3 bits par cellule, est un bon compromis. Elle est de plus en plus populaire, car les fabricants peuvent proposer des SSD performants avec des volumes de stockage importants, tout en maitrisant les tarifs.

La mémoire QLC (Quad Level Cell), mise sur 4 bits par cellule pour faire exploser la capacité de stockage à prix doux. Les SSD QLC ne sont par contre pas les plus rapides, et n’offrent pas non plus la meilleure durée de vie.

Enfin, la mémoire SLC (Single Level Cell), historiquement la plus ancienne, a presque disparu du marché grand public. Avec 1 bit de donnée par cellule, les SSD SLC sont fiables et performants, mais très chers et avec une capacité de stockage limitée.

Quelle capacité de stockage viser ?

Lexar NM800 Pro 1To
Le contrôleur du SSD NM800 Pro de Lexar ©Tom’s Hardware

En fonction de vos usages (installation de jeux et logiciels, stockage de photos haute qualité et de vidéos…), c’est à vous de déterminer la capacité dont vous avez besoin. Les SSD à haute capacité sont aujourd’hui abordables, même ceux offrant des performances plus qu’honorables. Autant voir large pour ne pas avoir à racheter un autre SSD plus tard.

Ne vous contentez pas de 256 Go en pensant au présent, mais anticipez le futur. Prenez en compte qu’un système d’exploitation comme Windows a tendance à occuper de plus en plus d’espace. Les photos, vidéos, films, jeux et logiciels sont, eux aussi, de plus en plus lourds. Enfin, vous devez toujours avoir quelques Go de libre pour ne pas pénaliser les performances de votre machine.

Les SSD, moins fiables que les HDD ?

Cette réputation a longtemps collé aux SSD à leurs débuts, mais la technologie est désormais mature et la fiabilité des SSD récents n’est plus à prouver. Sachez que les constructeurs renseignent le TBW (Total Bytes Write) de leurs modèles. Il s’agit de l’endurance d’écriture, exprimée en To, qui détermine la durée de vie des SSD. Les marques garantissent généralement leurs SSD pour une durée de 3 ou 5 ans.

Lexar NM800 Pro 1To
Le Lexar NM800 Pro sans son dissipateur thermique ©Tom’s Hardware

Notons au passage que les SSD au format M.2, s’ils sont très compacts, sont plus sensibles au phénomène de throttling à cause de leur refroidissement moins efficace, tributaire du design de la carte mère ou de l’ordinateur portable. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont souvent fournis avec un dissipateur thermique adapté que l’on utilisera si la carte mère n’en est déjà pas équipée.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !