Test : noblechairs Epic Series, fauteuil gaming de luxe, tout cuir, tout confort

Tout bon gamer qui se respecte se doit d'avoir un équipement à la hauteur. Un PC bien sûr, un écran sans latence, un clavier mécanique, une souris à haute résolution, un casque correct et... c'est tout ? Non ! Un siège adapté bien sûr ! Le concept de fauteuil gaming, spécial jeu vidéo, peut paraître saugrenu, mais à bien y réfléchir, il est assez légitime. Qui passe des heures scotché à son écran a bien le droit de le faire dans un minimum de confort, non ? Partant de ce constat, nous commençons aujourd'hui par le test d'un des plus beaux et d'un des plus chers sièges gaming du marché : le Epic Series de noblechairs dans sa version cuir véritable. Version qui coûte 549 euros.

Déballage et montage

Le fauteuil, qui pèse 27 kg, est livré dans un gros carton de 84x38x70 cm. Prévoyez donc de la place dans pour le réceptionner et le monter. En ouvrant le carton, on découvre contenant cinq pièces principales : le dossier, le siège, le socle métallique du siège, le pied, et le piston. Le tout est copieusement protégé de mousse et plastiques ; de quoi éviter toute dégradation pendant le transport.

L’assemblage ne demande pas de compétence spéciale. Il y a, en tout et pour tout, 10 vis à fixer et noblechairs fournit l’outil adéquat. En suivant la notice, joliment imprimée sur papier glacé, en dix minutes, le montage est terminé.

Un fauteuil de luxe, vraiment ?

C’est une fois monté que l’on s’aperçoit de la taille du fauteuil. Il est immense ! Le dossier surtout impressionne par rapport à une chaise de bureau normale. Il mesure 87 cm en hauteur. L’assise est également plus large, avec 56 cm - et ça, sans les accoudoirs !

Esthétiquement, le fauteuil est très réussi. L’harmonie entre les cuirs blanc, noir et rouge lui donne une très belle allure, luxueuse et sportive.

La qualité de fabrication va du banal à l’excellent. Banals, les poignées de réglages, les fixations et les accoudoirs. Leur manipulation n'est pas très agréable, leur plastique n’est pas flatteur. Mais c'est tout le contraire pour le cuir qui revêt l’assise et le dossier. Parfaitement tendu, souple, il respire la qualité. Les finitions, comme les surpiqûres ou l’insert de cuir rouge marqué du nom « Noble », sont excellentes.

N’oublions pas les coussins ! Ils sont au nombre de deux, à placer à deux endroits stratégiques : le premier pour soutenir les vertèbres lombaires, le second pour les cervicales. Leur qualité est de bon aloi, mais nous aurions préféré qu’ils soient recouverts de cuir, eux aussi, un matériau plus durable que le fin velours choisi par Noble Chairs. Leur fixation laisse également à désirer : de simples élastiques à passer autour du dossier. Ils gâchent nettement l’esthétique du fauteuil de dos. Sur un fauteuil à 550 euros, rappelons-le, un tel bricolage fait tache. 

Une ceinture dans le cou...Une ceinture dans le cou...et deux grandes bretelles dans le dos.et deux grandes bretelles dans le dos.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • John_2
    Hello,
    la sangle du coussin "cervicales" n'est pas ouvrable (genre un scratch) pour pouvoir faire passer l'élastique entre les 2 trous plus bas ?
    0
  • matthieu lamelot
    Bonjour,
    Non malheureusement, elle est d'un seul tenant.
    0
  • jmriou
    Rien d'exceptionnel

    Copie et manufacture identique au fabriquant dxracer

    Accoudoirs en mousse trop dure, très désagréable au bout de quelques heures de jeu

    Vraiment rien d'exceptionnel !! Et voir un peu cher !
    0
  • magellan
    +1.
    1° Finition indigente. A ce niveau de prétention, passer par de l'élastique est honteux et inacceptable
    2° Tarif excessif qui n'a pour seul but que de donner l'impression d'acheter un produit vraiment haut de gamme
    3° D'autres font aussi bien voire mieux pour des prix équivalents.
    4° Est-ce vraiment conseillé le cuir? Je rappelle que c'est une matière "chaude" qui a la désagréable habitude de prendre la chaleur. Le cuir fait "luxe" mais côté confort, rien de tel pour avoir le dos trempé quand il fait un peu chaud, ou bien être gelé si la pièce est insuffisamment chauffée. C'est en cela que je proscris, au boulot, des fauteuils de ce genre. On a préféré investir sur de la chaise ergonomique haut de gamme mais en textile plutôt que dans du cuir prétentieux et pénible.
    0
  • Melaure
    Quelques références de concurrents sympa ? Sur ce genre de chaise on peut bloquer les roulettes ?
    2
  • jmriou
    Anonymous a dit :
    Quelques références de concurrents sympa ? Sur ce genre de chaise on peut bloquer les roulettes ?

    Non, à ma connaissance je n'ai jamais vus de chaise a roulette avec frein !
    mais il ne faut jamais dire jamais et en cherchant un peu :
    http://www.needforseat.de
    ;)
    0
  • Melaure
    Je ne parle pas de freins pour freiner, mais pour bloquer les roues. Parce qu'avec un pédalier pour jeu de course, les roulettes c'est pas génial ... :D
    1