Core i9-9900K vs Ryzen 7 2700X : nouveaux benchmarks corrigés

Nos tests arrivent bientôt pour tout mettre au point

Mise à jour du 15 octobre 2018:

Après les nombreux reproches à l’égard de leur méthode de benchmark, Principle Technologies a effectué une nouvelle batterie de tests avec ses systèmes équipés d’un AMD Ryzen 2700X. Contrairement aux premiers tests où le CPU était configuré en « Game Mode », le processeur a cette fois-ci été paramétré en « Creator Mode » (le mode par défaut activant tous les CCX et donc tous les cœurs/threads). PT a cependant gardé le dissipateur AMD d’origine.

Ecart de performances réduit

Avec les nouveaux résultats des benchmarks, on remarque maintenant que face au Ryzen 2700X, le Core i9-9900K n’est finalement, en moyenne, qu’environ 12% plus rapide (et 66% plus cher). Une fois le Ryzen 2700X correctement configuré, l’écart de performance entre les deux CPU se retrouve considérablement diminué, notamment sur Ashes Of Singularity (passant de 57% à 18%), Assassin’s Creed Origins (de 42% à 12%) ou encore Ghost Recon : Wildlands (de 47% à 9%).

Notez que d’après les nouveaux tests de PT, le Core i9-9900K reste toujours beaucoup plus performant sur quelques jeux comme Word of Warcraft (30%), Counter Strike : GO (48 %), ou encore Gear of War 4 (27%), des jeux qui s’appuient surtout sur la puissance de très peu de coeurs.

————————-
Actu originale du 11 octobre 2018 :

Une polémique a éclaté suite au lancement des nouveaux processeurs Coffee Lake Refresh. Pour donner les premiers chiffres des performances de ses CPU, Intel a commandé une série de benchmarks à une entreprise tierce : Principle Technologies. Après analyse des documents publiés, plusieurs testeurs (principalement Hardware Unboxedet Gamers Nexus) se sont rendus compte que les tests effectués par PT semblaient assez inexacts et beaucoup trop en faveur des nouveaux processeurs Intel Core.

A lire aussi :
Les nouveaux CPU Intel et la MSI Z390 GodLike en détail
Test : Ryzen 2700X et 2600X, AMD fait encore mieux !

Un problème de configuration

Nous avons l’habitude de voir les grands constructeurs comparer leurs produits de façon avantageuse face à la concurrence, en montrant par exemple les fps obtenus sur un jeu spécialement optimisé pour le matériel en question. Cependant, le problème ici est que tous les tests effectués par PT ne semblent pas juste choisis minutieusement, mais représentent clairement mal la réalité, à cause d’une mauvaise configuration matérielle ou logicielle. De plus, notez que ces documents ont été officiellement publiés par Intel et, jusqu’à la levée de la NDA, ils sont les seuls à donner un indice sur les performances des Coffee Lake Refresh.

Parmi les nombreux reproches faits à Principle Technologies concernant leur méthode de test on note deux problèmes majeurs :

  • Le Ryzen 2700X a été testé sous le Game Mode (via Ryzen Master) destiné uniquement aux Threadripper. Il s’est donc retrouvé transformé en un CPU 4 cœurs/8 threads, ce qui a considérablement affecté ses performances (notamment sur Ashes of Singularity qui peut utiliser jusqu’à 16 cœurs/threads).
  • Les processeurs Intel ont été testés avec un dissipateur Noctua NH-U14S (très haut de gamme), alors que le Ryzen 7 2700X n’était équipé que de son Wraith Prism de base (entrée de gamme). Pour se justifier de ne pas avoir changé le ventirad Ryzen, Principle Technologies a juste répondu « AMD dit que c’est un bon dissipateur ». Hors, leNoctua aurait permis aux CPU AMD de tenir de meilleures fréquences en Boost.

Suite à la polémique, Principle Technlogies dit être en train d’effectuer une nouvelle batterie de tests en prenant compte des nombreuses remarques à leur égard.