AMD Radeon HD 5870 Eyefinity 6 : l'extase ?

La semaine dernière, nous nous dépêchions de tester les GeForce GTX 470 et 480 afin de pouvoir vous faire part de nos conclusions sur leurs performances dans les jeux actuels, de ce que nous attendions de ces cartes pour l’avenir et de l’énergie qu’elles allaient consommer d’ici là.

À ce moment-là, nous savions déjà qu’AMD allait lever le voile sur sa Radeon HD 5870 Eyefinity 6 cette semaine. À l’inverse de la GeForce GTX 480, cette carte est l’un des secrets les moins bien gardés de tous les temps : AMD en parlait déjà en septembre, lors de l’annonce de la première Radeon HD 5870. Le mois dernier, la société a envoyé ses représentants aux quatre coins des États-Unis larguer des configurations à six écrans dans les bureaux de presse comme s’il s’agissait de bombes prêtes à exploser. Les photos et les vidéos de ces installations ont bien évidemment fini en ligne et tout le monde a pu voir ce que cela faisait de disposer d’un véritable mur d’écrans.

Seules les données relatives aux performances restaient encore confidentielles. Ces six derniers mois, l’équipe chargée de développer les pilotes AMD a sué sur l’aspect logiciel de l’Eyefinity 6. Leurs efforts ont porté leurs fruits : même s’il reste encore quelques petits détails à régler, il est aujourd’hui beaucoup plus simple d’installer, de configurer et d’utiliser une configuration à six écrans qu’il y a un mois, c’est-à-dire quand nous avons reçu les premières builds des pilotes Catalyst compatibles avec la technologie.

L’Eyefinity 6 dans notre labo

Les représentants d’AMD ont débarqués dans nos labos californiens avec non pas une, mais deux Radeon HD 5870 2 Go Eyefinity 6.

Longue de 11 pouces (28 cm), la carte Eyefinity 6 prend exactement la même place que la Radeon HD 5870 1 Go de référence. Cependant, en raison de son deuxième gigaoctet de mémoire GDDR5, elle nécessite un connecteur auxiliaire à huit broches et un six broches (contre deux connecteurs à six broches pour la carte normale). Selon AMD, sa consommation au repos passe de 27 à 34 watts tandis que sa consommation maximale grimpe de 188 à 228 watts, ce qui représentant tout de même une augmentation assez surprenante de 40 watts.

Pourquoi un framebuffer si important ? Comme vous le savez déjà, la Eyefinity 6 dispose de six sorties Mini DisplayPort pouvant gérer une résolution maximale de 2560 x 1600 chacune. Additionnez le tout et vous obtenez une surface totale de 7680 x 3200 pixels (soit plus de 24,5 millions de pixels), ce qui suffirait amplement à faire plier n’importe quelle carte 1 Go. En fait, il est même probable que les 2 Go de mémoire ne suffisent pas pour jouer dans ces conditions.


Radeon HD 5870 Eyefinity 6 2 Go
Radeon HD 5870 1 Go
GPU, gravure
Cypress, 40 nm
Cypress, 40 nm
Fréquence GPU
850 MHz
850 MHz
SPU
1600
1600
Type de mémoire
GDDR5
GDDR5
Fréq. mémoire / Débit
1200 MHz / 4800 Mbit/s
1200 MHz / 4800 Mbit/s
Capacité mémoire
2 Go
1GB
Bande passante mémoire
153,6 Go/s
153.6 Go/s
Consommation max.
228 watts
188 watts
Consommation au repos
34 watts
27 watt

Notre configuration de test est toutefois composée de six écrans Dell P2210H de 22" ; à 1920 x 1080 pixels l’unité, cela nous donne une surface totale de 5760 x 2160 pixels, soit 12,5 millions de pixels, ce qui est déjà (un peu) plus réaliste. Pour cet article, nous allons faire subir à cette configuration toute une série d’épreuves afin de découvrir en quoi la Radeon HD 2 Go Eyefinity 6 se différencie de la version de base, de déterminer si 2 Go suffisent pour jouer sur six écrans de 22" et de voir dans quelle mesure un CrossFire de cartes Eyefinity 6 est utile.

Joli programme, n’est-ce pas ? C’est le moins que l’on puisse dire. Avant d’entamer les festivités, il y a toutefois quelques menus problèmes dont nous devons vous faire part.