Comment écouter la RNT (Radio Numérique) sur un PC

La RNT — Radio Numérique Terrestre — a été lancée aujourd'hui, à Paris, Marseille et Nice. Et nous avons décidé d'essayer de capter les émissions avec un PC, en utilisant une technique intéressante : le RTL-SDR.

Un récepteur TNT bas de gamme

Un récepteur RTL-SDRUn récepteur RTL-SDRLa technique du RTL-SDR (RTL signifie Realtek, SDR, Software Defined Radio) est simple : elle se base sur le fait que le tuner intégré dans certains récepteurs TNT d'entrée de gamme est capable de travailler sur une plage de fréquence très large et qu'il est assez simple à programmer. Des programmes pour Linux, Windows et Mac OS X sont rapidement sortis pour tirer parti des fonctions en question, avec la possibilité d'écouter toutes sortes de choses, des messages des pagers aux données partagées par les avions (ADS-B) en passant... par les radios émises en DAB et DAB+.

Avec un récepteur acheté sur eBay pour 11 $ (une clé TNT d'entrée de gamme) et avec un programme développé par un allemand, DAB Player, nous avons effectué quelques tests. Nous avons branché le récepteur sur une antenne de télévision (la RNT utilise la bande III, issue de l'analogique) et nous avons réussi à capter un des multiplex, sur le canal 6D, alors que nous sommes à la limite de la couverture parisienne.

Il propose 8 stations sur le même canal, émises majoritairement en DAB+, une seule des stations utilise la norme prévue à la base en France, le T-DMB. Le codec utilisé est le HE-AACv2, une évolution plus performante de l'AAC. Le débit binaire est de 80 kilobits/s (la traduction du programme, erronée, indique 88 ko/s) et certaines stations émettent a priori des données visuelles, mais le programme n'a pas réussi à les récupérer. On peut aussi noter qu'une des stations envoie des métadonnées sur le titre en cours, mais qu'elles sont fausses. Le son est émis en stéréo avec une fréquence d’échantillonnage de 48 kHz.

Les métadonnéesLes métadonnéesUn multiplexUn multiplex

Il est bien évidemment possible d'enregistrer directement le flux, le programme se contentant d'encapsuler le flux audio dans un conteneur MP4. 

Pour les amateurs, le meilleur choix restera bien évidemment un récepteur de salon ou un autoradio, les modèles compatibles DAB+ étant assez courants. Pour les rares stations émises en T-DMB, il faudra par contre vérifier la compatibilité : la norme n'est utilisée qu'en France (les autres pays utilisent majoritairement le DAB et le DAB+) et les appareils sont donc rarement prévus pour cette norme.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum