Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Disques durs externes 2,5" USB 3.0 : rapides, robustes ou spacieux ?

Disques durs externes 2,5" USB 3.0 : rapides, robustes ou spacieux ?
Par , Achim Roos

À l’heure où les SSD sont plus rapides et les Blu-ray moins chers que jamais, les disques durs externes demeurent le choix idéal pour tous ceux qui recherchent un support de stockage offrant à la fois portabilité, capacité, compatibilité et débit. Il serait ridicule de comparer leurs débits à ceux d’un SSD ou leur robustesse à celle d’un Blu-ray (ils ne feraient pas le poids), mais ils ont pour eux de nombreux autres avantages : leur capacité est comparativement élevée, leur prix est plus que raisonnable et ils sont immédiatement compatibles avec tous les systèmes d’exploitation modernes : il suffit de les brancher sur un PC ou un Mac équipé d’un port USB pour que Windows 7 ou OS X (ainsi que bon nombre d’OS plus anciens) les reconnaissent automatiquement, chargent les pilotes nécessaires et permettent de les utiliser sans plus tarder.

Compacts et légers, mais un peu faiblards en termes de capacité : c’est la perception que l’on a toujours eu des disques durs 2,5" ; à juste titre, car en la matière, ils restent encore et toujours en net retrait par rapport à leurs équivalents 3,5". Ils possèdent toutefois des avantages indéniables par rapport à ces derniers. Outre leur petite taille, qui leur permet souvent de tenir dans un poche de pantalon, les disques durs portables 2,5" se contentent pour la plupart d’une alimentation via le port USB auquel ils sont connectés ; pas besoin de bloc d’alimentation externe. Ils ont également réalisé des bonds spectaculaires en termes de capacité de stockage ; certes, ils sont encore loin derrière leurs grands frères, mais certains atteignent d’ores et déjà les 2 To, soit la moitié du plus volumineux des modèles 3,5", et ce, pour un encombrement plus de quatre fois moindre. Même si la norme est aujourd’hui plutôt du côté des 750 Go, cela reste tout-à-fait respectable au vu de leur taille.

Le réel talon d’Achille des disques durs 2,5", cependant, réside dans leurs débits en lecture/écriture. Même lorsqu’ils sont équipés des mêmes puces USB 3.0, ils restent plus lents que leurs équivalents 3,5", pour une simple question de vitesse angulaire, celle-ci ayant une incidence directe sur la quantité de données passant sous les têtes de lecture/écriture. Comme le montrent toutefois nos précédents tests, les modèles 2,5" les plus rapides offrent aujourd’hui des débits de l’ordre de 80 Mo/s, ce qui est largement suffisant pour un usage moyen.

Mais tous les disques durs ne naissent pas égaux et pour de bonnes raisons : un particulier devant transporter de grandes quantités de données n’a pas les mêmes besoins qu’un administrateur réseau effectuant des sauvegardes sur support externe, ou encore qu’un chercheur en partance pour une plate-forme située au beau milieu de l’océan.

C’est pour cette raison que nous avons sélectionné trois disques durs visant trois publics différents ; à nous de voir, maintenant, quelles performances ils affichent dans nos tests, tant synthétiques qu’en situation réelle, et quelles sont leurs forces et leurs faiblesses respectives.

Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Il y a 0 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires