Accueil » Actualité » Turemetal tente de refroidir passivement une RTX 3080

Turemetal tente de refroidir passivement une RTX 3080

Une gageure pour une carte dont le TDP dépasse les 300 W.

Il y a un peu plus d’un an, Turemetal parvenait à refroidir passivement une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 2070. Mical Wong, le fondateur de l’entreprise, s’est lancé un défi plus ardu : faire de même avec une RTX 3080. Un challenge, puisque la carte Ampere a un appétit nettement supérieur à son ancêtre : 320 W contre 175 W.

Image 1 : Turemetal tente de refroidir passivement une RTX 3080
Image 2 : Turemetal tente de refroidir passivement une RTX 3080
Image 3 : Turemetal tente de refroidir passivement une RTX 3080
Image 4 : Turemetal tente de refroidir passivement une RTX 3080

Mical Wong a mobilisé un boîtier Turemetal UP10. Officiellement, celui-ci est capable de dissiper 300 W. La RTX 3080 collaborait avec un processeur Ryzen 5 5600X. Le lancement de Furmark a fait passer la température du GPU de 18°C à 87°C, pour une consommation totale de la machine de 410 W. Le test a duré un peu plus de 4 minutes. La pièce était froide, avec une température ambiante de 13,6°C, et un taux d’humidité de 64,4 %.

Un minuscule boîtier totalement passif chez Turemetal !

Pas loin des 93°C même dans ces conditions très favorables

La RTX 3080 a une température maximale de 93°C. Dans un usage courant, la refroidir passivement imposerait de diminuer drastiquement sa limite de puissance. En outre, le silence se paierait au prix fort : un boîtier Turemetal UP10 coûte environ 750 euros, tandis que la RTX 3080 se négocie environ 1 500 euros sur eBay.