Charts processeurs Q3 2008 : AMD contre Intel

Les nouveaux charts processeurs de Tom’s Hardware sont enfin arrivés : 18 modèles AMD, 36 Intel, tous évalués à l’aide d’une nouvelle série de tests. Comme pour nos charts de cartes graphiques, nous avons rédigé un petit article destiné à vous présenter le matériel et les logiciels que nous avons employé pour compiler ces charts.

Pour que les comparaisons aient du sens et que les résultats des tests soient cohérents, nous avons entièrement rééquipé nos plateformes de test. Chacune d’entre elles est ainsi équipée d’une puissante GeForce GTX 280 (modèle N280GTX-T2D1G-OC de chez MSI), de Windows Vista Entreprise et de 4 Go de mémoire (de la DDR2-1066 pour la machine AMD, de la DDR3-1333 pour les dernières plateforme Intel). Les calculs audio sont traités par une carte son Creative X-Fi Xtreme Gamer qui évite donc de mettre le processeur sous pression dans ces conditions et permet d’obtenir des résultats reproductibles. Enfin, les benchmarks sont écrits sur une unité de stockage à base de modules de RAM afin d’éviter que le disque dur ne constitue un goulot d’étranglement pour les processeurs quad-core les plus rapides.

Nous avons fait appel à 31 benchmarks simulant des utilisations bureautiques, vidéo, audio et ludique ainsi qu’à 6 tests Linux : compilation d’un kernel, PHP, compression de fichiers à l’aide de Gzip, SciMark, chiffrement OpenSSL et compilation du logiciel Mplayer à l’aide de GCC.

Pour que notre procédure de test reste adaptée aux générations de processeurs à venir, nous y avons inclus 5 applications conçues pour les processeurs octo-cores et 5 autres pour les modèles quad-core. À l’heure actuelle, il n’existe encore que peu de benchmarks capables de prendre en compte plus d’un seul ou deux cœurs de traitement, les développeurs n’en ayant pas vraiment l’utilité (il existe bien quelques exceptions, comme iTunes ou Lame). Pour cette raison, les tests n’exploitant pas les capacités des processeurs multi-cores reflètent essentiellement les avantages apportés par la fréquence, plutôt que par le parallélisme.

En matière de processeurs pour ordinateurs de bureau (par opposition à ceux prévus pour les serveurs), la situation a considérablement changé entre AMD et Intel : contrairement au passé, ce dernier se trouve maintenant en tête de course dans la majorité des catégories. Les processeurs de la firme de Santa Clara sont généralement plus overclockables, ce qui signifie qu’ils permettent d’assembler un système haut de gamme pour un coût relativement faible. AMD, de son côté, semble avoir du mal à suivre, ses produits n’offrant jusque il y a peu que de maigres possibilités d’overclocking ; sur ce plan, la situation n’a évolué qu’avec le lancement du southbridge SB750, qui améliore la propension à l’overclocking des Phenom Black Edition. Seul un nouveau process st réellement susceptible de permettre au fondeur de revenir dans la course, cependant.