Comparatif : 7 GeForce GTX 670 sur le grill

Températures et bruit à fréquence égale

Pour effectuer la suite des relevés nous avons donc overclocké les cartes à 1059 MHz niveau GPU (fréquence d’origine de l’Asus DirectCU II) et 1527 MHz pour la mémoire. Toutes les cartes se sont montrées dociles, y compris celle basée sur le modèle de référence, tout en restant sous le seuil de 80°C.

En regardant les températures et nuisances sonores à cette fréquence, nos critiques envers la Zotac GTX 670 Amp! semblent quelque peu sévères : toutes les cartes travaillent dur exception faite de cette dernière vu qu’elle est en fait passée par un underclocking de 39 MHz. La carte basée sur le modèle de référence impressionne puisqu’en dépit de son gabarit, elle se paye le luxe de devancer deux modèles monopolisant trois emplacements ! Ses 78°C ne sont pas un réel problème vu que le test (bitmining) illustre le pire des cas de figure.

Nuisances sonores à 70°C

La suite du test consiste à stabiliser les cartes à une température de 70°C, une valeur idéale pour les préserver durant des charges prolongées et intenses comme par exemple Bitcoin mining. Notons que les cartes sont ramenées à leur fréquence d’origine étant donné que le GPU de la carte de référence est incapable de se stabiliser à 70°C une fois overclocké.

La Zotac GTX 670 Amp! se paye le luxe de réduire la vitesse de ses ventilateurs : le profil de ces derniers est assez agressif par défaut. Cependant, Asus et Gigabyte sont les vrais gagnants tandis que la KFA² GTX 670 EX OC persiste à émettre un bruit aigu très désagréable.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire