Test : Timings ou fréquences, quelles options pour la DDR4 de son PC Ryzen ?

Les meilleures et pires configurations mémoire pour RyzenLes meilleures et pires configurations mémoire pour RyzenAMD vient de publier une série de tests pour déterminer les paramètres mémoires qui offriront le plus de performances dans les jeux tournant sur ses plateformes Ryzen. En conclusion, si on souhaite utiliser les timings et fréquences par défaut (la solution la plus simple), il faut activer le GDM (GearDown Mode), mettre le BGS (BankGroupSwap) sur automatique, et choisir des barrettes Dual Rank (DR). En revanche, les meilleures performances sont obtenues en donnant la priorité aux timings, ce qui nécessite aussi de désactiver le GDM et le BGS, d’utiliser un Command Rate de 1T, ainsi que des barrettes Single Rank (SR).

À lire aussi :
- Guide d’achat : les configurations PC selon Tom’s Hardware

Timing vs. Fréquences ?

AMD répond à cette question aussi vieille que les premières barrettes de mémoires DIMM en montrant qu’il est préférable de trouver le juste milieu entre les timings et les fréquences. Malgré l’impact de la fréquence mémoire sur l’Infinity Fabric, comme nous l’expliquions en mars dernier, des timings agressifs, couplés à un petit overclocking, offre le plus grand nombre d’images par seconde. S’il faut absolument en privilégier un, les timings offrent le plus de performances. Le problème est qu'il faut manuellement les paramétrer, ce qui est difficile, les profils stockés sur la barrettes étant souvent peu intéressants.

Quelle mémoire acheter ?

Privilégier les timings signifie qu’il faudra utiliser des mémoires Single Rank, c'est-à-dire que les puces sont organisées en un bloc uni. Il ne faut pas confondre face et Rank, une mémoire double face pouvant être Single Rank. Les barrettes Dual Rank organisent leurs puces mémoires en deux groupes, optimisant ainsi les rendements puisque le premier groupe peut gérer un accès pendant que le second est rafraîchi (une fonctionnalité appelée « rank interleaving »). Néanmoins, il sera plus facile d’obtenir des timings élevés si l’on travaille avec un modèle SR.

Quels paramètres BIOS utiliser ?

Overclocker un minimum ses fréquences demande de jouer avec l’option GearDown Mode (GDM) dans le BIOS. S’il est préférable d’activer le GDM dans certains cas, la majorité des situations profiteront davantage d’un Command Rate de 1T, ce qui nécessitera de désactiver le GDM. Les utilisateurs devront simplement tester ces options pour voir ce qui offre le meilleur overclocking.

Enfin, AMD offre une nouvelle option : le BankGroupSwap (BGS), qui optimise l’exécution des requêtes en tenant compte de l’architecture de la mémoire et des timings. Si cette option permet d’accroître les performances dans les applications scientifiques ou synthétiques, comme AIDA64, il est impératif de la désactiver lorsque l’on souhaite jouer.

Les paramètres d’AMD

À titre de référence, les paramètres mémoire qui ont le mieux marché pour AMD étaient : tCL = 14, tRCDR/W = 14, tRP = 14, tRAS = 28, ProcODT = 60Ω, CR = 1T, GDM = Disabled, BGS = Disabled.

Au final, la différence entre la configuration la moins optimale et la plus optimisée peut parfois atteindre 20 ips, une différence visible dans de nombreux jeux. En revanche, il n’y a pas besoin de passer un temps fou pour commencer à accroître les performances de sa machine. Même si l’on ne modifie pas la fréquence et les timings, quelques options bien choisies suffisent pour obtenir des résultats intéressants.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
1 commentaire