Comparatif : 8 boîtiers externes USB testés, lequel choisir ?

Avec la baisse continue du prix de la mémoire flash, il devient désormais intéressant d'utiliser un SSD interne classique dans un boîtier USB externe afin de bénéficier d'un support de stockage externe rapide. Pourtant, tous les boîtiers externes USB ne se valent pas en termes de performances et de fiabilité. Nous avons donc voulu savoir quels modèles étaient intéressants, et s'il existait des boîtiers externes USB à éviter à tout prix. Pour évaluer les performances des différents boîtiers externes, nous avons utilisé un SSD PNY CS900 de 480 Go, un modèle abordable et performant.

Voici donc notre comparatif de boîtiers externes USB 3.0/3.1 que nous ne manqueront pas de mettre régulièrement à jour. Le nombre de modèles disponibles sur le marché étant particulièrement important, ce comparatif regroupe pour le moment huit modèles.

Tableau récapitulatif des meilleurs boîtiers externes USB de notre comparatif

Indice de performances global Tom's Hardware

Afin de classer les boîtiers externes de notre sélection, il nous a fallu mettre au point un indice global des performances : celui-ci est basé sur les résultats des tests de chacun des modèles, en tenant compte des performances en accès séquentiels en lecture et en écriture, mais également en accès aléatoires (toujours en lecture et en écriture) et en accordant autant d'importance, c'est à dire de « poids », à chacun de ces paramètres. L'ensemble est ensuite rapporté en pourcentage des performances atteintes par le SSD directement branché en SATA, ce qui nous donne un indice global sur 100.

Les modèles compatibles USB 3.1 Gen2 sont plus rapides que les modèles USB 3.0 : avec une bande passante maximale théorique de 5 Gbits/s, plafonnée à 4 Gbits/s environ en pratique, l'USB 3.0 SuperSpeed est en effet saturé par notre SSD PNY CS900 en SATA III. Pourtant, la différence de performances entre les modèles USB 3.0 et ceux en USB 3.1 Gen2 n'est pas aussi importante qu'on aurait pu le croire. De plus, le SSD directement branché en SATA reste 25% à 30% plus rapide.

Interface et protocole de transfert

S'il est encore possible de trouver quelques vieux modèles en USB 2.0, il est évident que pour des raisons de performances nous n'avons testé que des produits compatibles USB 3.0 et USB 3.1 Gen2. En pratique, la limite théorique de bande passante sera donc de 5 Gbits/s dans le premier cas, et de 6 Gbits/s dans le second, les modèles USB 3.1 Gen2 étant limités par l'interface SATA III.

De plus, certains anciens modèles de boîtiers externes USB fonctionnent encore en mode bulk : les commandes sont envoyées une par une, en attendant la réponse à chaque fois. La totalité des modèles de boîtiers externes de notre comparatif utilisent le mode UASP (USB Attached SCSI Protocol), plus récent : les commandes et les données sont envoyées séparément, par lot. En pratique, cela permet d’accélérer les transferts de 20% environ, mais il faut pour cela que toute la chaine de stockage (contrôleur USB hôte de la carte mère, contrôleur USB du boitier externe et pilotes) prennent en charge ce protocole de transfert.

Les autres modèles du comparatif






Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire