Accueil » Actualité » Atos et OVHcloud s’associent pour accélérer le développement de l’informatique quantique

Atos et OVHcloud s’associent pour accélérer le développement de l’informatique quantique

L’émulateur quantique d’Atos sera désormais disponible dans le cloud d’OVHcloud, « as a service ».

En amont de la conférence France Quantum qui se tiendra aujourd’hui, Atos et OVHcloud officialisent leur alliance dans le but « d’étendre l’émulation quantique ».

Image 1 : Atos et OVHcloud s’associent pour accélérer le développement de l’informatique quantique
Crédit : OVHcloud

Concrètement, Atos et OVHcloud annoncent avoir conclu un partenariat dans le domaine de l’informatique quantique pour la mise à disposition de l’émulateur quantique d’Atos dans le cloud d’OVHcloud, « as a service ». Le communiqué notifie que « cette première européenne va permettre de rendre plus accessibles les technologies d’émulation quantique pour ainsi élargir l’écosystème d’acteurs engagés dans le développement des technologies quantiques. Qu’il s’agisse de laboratoires de recherche, de grandes écoles ou d’universités, de startups ou de grandes sociétés, tous auront ainsi la possibilité de concevoir du logiciel quantique et d’explorer des cas d’applications précurseurs en avance de phase ».

Des chercheurs du MIT sont parvenus à maintenir des états quantiques pendant 10 secondes

Notebook Jupyter

Plus précisément, les sociétés expliquent :

« En émulant un environnement quantique réel, le système vise à reproduire différentes approches de calcul quantique. Dotée de la puissance unique du serveur SMP BullSequana X800, la QLM (Quantum Learning Machine) atteint des capacités d’émulation inégalées sur le marché, permettant de couvrir trois modes de programmation quantique différents (le modèle à ports, le modèle annealing et le modèle analogique ) ; avec la QLM déployée chez OVHcloud, les utilisateurs pourront émuler des circuits jusqu’à 38 qubits en double précision, et résoudre des problèmes de recuit quantique (quantum annealing) jusqu’à 5000 qubits.

Évolutive et interopérable, la QLM d’Atos permet de développer des couches logicielles quantiques indépendantes de la plateforme matérielle, en mode programme, annealing et analogique, ceci grâce à sa technologie brevetée unique de compilation quantique. Celle-ci ouvrira également la voie aux premières applications optimisées pour les processeurs de première génération dits NISQ ou Noisy Intermediate-Scale Quantum.

En choisissant la technologie d’Atos comme ancrage à ses développements futurs, OVHcloud sera prochainement en mesure de proposer des solutions de calcul quantique sous forme de Notebook Jupyter, offrant aux développeurs une plus grande simplicité d’accès. Conçu selon des standards libres et ouverts, le Notebook offrira un niveau de performance variable en fonction de l’infrastructure, laquelle bénéficiera des travaux déjà menés par les équipes en charge de l’intelligence artificielle d’OVHcloud.

Soucieux de renforcer l’écosystème numérique européen en embrassant les prochaines révolutions technologiques, Atos et OVHcloud se donnent pour amibition d’encourager l’adoption de ce nouveau paradigme afin de contribuer à la souveraineté technologie de l’Europe et de fabvoriser l’émergence de nouveaux champions dans ce domaine. »

Déclarations

Thierry Souche, directeur des nouvelles technologies d’OVHcloud : « En annonçant ce partenariat, OVHcloud confirme son ambition d’adresser et de rendre accessible au plus grand nombre les technologies les plus en pointe. La révolution quantique et le déploiement des premiers cas d’usage ne pourra se faire sans le Cloud, qui garantit un mode de consommation et une liberté d’usage à même de fédérer des communautés expertes ».

Du côté d’Atos, Emmanuel Le Roux, directeur HPC, IA et Quantique au sein de l’entreprise, déclare : « Ce partenariat est une étape majeure dans la préparation de la révolution quantique. Grâce à OVHcloud, nous pouvons proposer une version Cloud « as a service » pour ainsi démocratiser et partager plus largement nos technologies d’émulation quantique pour préparer l’avenir. Nous sommes convaincus que l’avenir du calcul haute-performance réside dans l’hybridation de nos technologies, entre le calcul traditionnel et l’intégration de co-processeurs, d’accélérateurs, de briques quantiques et du Cloud. Déjà pionner dans le quantique avec le lancement de notre QLM en 2017, alors premier émulateur sur le marché, ce partenariat stratégique avec OVHcloud est une étape supplémentaire dans notre stratégie quantique ».

Source : communiqué de presse OVHcloud