Pourquoi Panasonic a tué le plasma (et pourquoi il ne passera pas au 4K)

On en a beaucoup parlé, Panasonic a décidé d'arrêter le développement des écrans plasma, alors que la technologie a toujours ses aficionados. Et une analyse intéressante essaye d'expliquer pourquoi. La réponse, en simplifiant, est simple : la consommation.

Le 4K et la taille des pixels

Premièrement, parlons du 4K Ultra HD. Pour suivre le marché, Panasonic aurait dû sortir des écrans Ultra HD, avec une grande définition, donc. C'est un problème : la taille physique des pixels a de l'importance. Dans un écran de 65 pouces en 1080p, les pixels font par exemple 0,747 mm. Les pixels les plus petits sont ceux utilisés dans certains écrans 42 pouces 1080p, qui font 0,48 mm. En prenant en compte cette limite, la technologie actuelle permet uniquement de proposer des modèles 84 pouces. Pour proposer un écran de 65 pouces Ultra HD, la norme dans les LCD, il faudrait descendre à 0,33 mm environ pour les pixels, ce qui est compliqué.

Un prototype de 58 pouces plasma UHDUn prototype de 58 pouces plasma UHD

Techniquement, c'est possible, des prototypes existent, mais un problème direct se pose : la consommation. En simplifiant, plus les pixels sont petits, plus les besoins en énergie sont élevés pour garder une luminosité correcte. Et c'est un problème pour Panasonic : la consommation maximale d'un téléviseur est en effet réglementée. Depuis avril 2012, pour vendre un téléviseur en Europe, il ne faut pas qu'il dépasse une consommation, calculée en fonction de sa surface. Le calcul prend en compte la surface de la dalle et la consommation de l'électronique elle-même, et fixe par exemple une limite à 419 W pour un téléviseur de 65 pouces de diagonale. En comparaison, un téléviseur en technologie plasma de 65 pouces en 1080p consomme par exemple environ 300 W une fois calibré, la limite est donc assez proche...

Dans d'autres endroits, la consommation maximale est plus basse : la Californie, depuis le début de l'année 2013, impose par exemple une consommation maximale de 0,12 x la surface en pouce carré + 25 W. Pour un téléviseur de 55 pouces, cette limite est de 180 W, alors que les téléviseurs plasma actuels sont au-dessus (environ 260 W selon HDTV Test).

Dans la pratique, Panasonic n'avait que deux choix techniques : soit rester en 1080p, ce qui d'un point de vue marketing est un suicide en 2014 (au moins dans le haut de gamme), soit développer une technologie permettant de produire des pixels de petite taille sans exploser la consommation. Visiblement, aucune des deux solutions n'a été considérée comme viable économiquement et la société a donc décidé d'arrêter tout simplement les frais...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • Vraiment triste cette news, déjà l'annonce de l'arrêt des plasma chez panasonic a choqué bon nombre de fan du plasma mais gardait encore espoir car panasonic devait par la suite se concentrer sur la technologie OLED....
    1
  • panasonic dit que le 4K ça consomme trop, en tout cas beaucoup trop pour que les normes européennes autorisent les ventes de télés.Heu... ils ont fait comment chez sony, samsung et LG ? (tous 3 proposent actuellement des télés 4K à la fnac !!!!)
    0
  • Citation :
    panasonic dit que le 4K ça consomme trop, en tout cas beaucoup trop pour que les normes européennes autorisent les ventes de télés.Heu... ils ont fait comment chez sony, samsung et LG ? (tous 3 proposent actuellement des télés 4K à la fnac !!!!)
    Certainement qu'ils utilisent une autre technologie que le plasma ? :D
    0